ban  
  Accueil   Accueil  | forum   Forum  | Livre d'or   Livre d’or  | Contact   Contact  | Liens Web   Liens Web  
 
Menu :
 
   
 
Forum :
 
 

 
 
Le colombier de Millançay retrouve son prestige [112 lectures] 
 
  19/12/2018 10:57 par ΩFrançois 
images/rubriques/calendrier.jpg
mini_181219105726881930.jpg


Le colombier, aussi connu sous le nom de tour du Bois-Fleuri, à Millançay, a été restauré cet été, sous l'impulsion de ses propriétaires.


Il s'agit sans doute du bâtiment le plus haut de Millançay. A l'entrée du village en venant de Romorantin, il faut prendre la rue du Colombier pour la voir : une tour de 9 m de haut et 7 m de diamètre, colombier datant du Moyen Age. Il appartient à la famille Lefèvre depuis la fin du XIXe siècle. « Mon père l'a restauré en 1978 avec les moyens qu'il avait. Il était attaché à Millançay et à ce colombier, son souhait était qu'on le restaure à notre tour », note Jacques Lefèvre.

Une charpente refaite en atelier
A l'origine, le colombier servait aux seigneurs et aux grands propriétaires à élever des pigeons, appréciés pour leur chair au Moyen Age. Il est composé de 1.020 boulins, cases où nichaient les pigeons. Mais, malgré la restauration faite en 1978 par Pierre Lefèvre, les affres du temps ont continué leur travail sur le monument. Jean, Jacques et Michèle, ses enfants, ont donc lancé cet été une nouvelle restauration. Ils ont reçu pour cela une aide de 5.000 ¤ de la Fondation du patrimoine et une autre du Département.
Les travaux de restauration ont duré du 12 juin au 9 septembre (avec une pause au mois d'août). La charpente et la toiture ont été les principaux chantiers. « La charpente était très abîmée, donc on a dû remplacer certaines pièces de bois », raconte Stéphane Laurence, charpentier de Cour-Cheverny. « On a donc levé entièrement la charpente par le toit, pour remplacer les pièces abîmées en atelier. » Il a fallu alors reprendre toutes les longueurs de chaque pièce, et de la tour en elle-même, avec une difficulté supplémentaire : elle ne forme pas un rond parfait. « On a remonté la charpente en atelier, puis on l'a démonté pour le transport et on l'a remonté sur place pièce par pièce », poursuit l'artisan.

Une nouvelle toiture et une pente retrouvée
Une fois l’armature de 5 tonnes restaurée, les ouvriers se sont attaqués à la toiture. Il a d'abord fallu poser les voliges et les liteaux en bois. « Chaque tuile était découpée sur place, une par une, en trapèze », raconte Jean Lefèvre. Frédéric Picot, le couvreur, a compté 136 tuiles pour faire le tour du pigeonnier, et 62 rangs. Et si la tour vous paraît un plus haute, c'est normal : « On a retrouvé à peu près la pente d'origine du toit, de 40°, alors qu'elle était de 20° avant », révèle Jean. Lefèvre
Des travaux de maçonnerie ont aussi été effectués, notamment du piquetage de ciment sur un côté pour retrouver la brique qui forme la tour. Tout cela redonne un certain éclat au patrimoine historique de Millançay.
 
 
 
 
 
 
News précédente 

 
 
>>Masquer les commentaires [1]
 
 
 
Commentaire n°1/1
 
 
Remonter Posté le 20/12/2018 par lsb50370

 
smiley sg3agbjg3ag.gif
 
avatar

Ce qui est grave ce n'est pas tellement d'être con, c'est de le rester !

http://pigeon-voyageur-manche.webnode.fr/