ban  
  Accueil   Accueil  | forum   Forum  | Livre d'or   Livre d’or  | Contact   Contact  | Liens Web   Liens Web  
 
Menu :
 
   
 
Forum :
 
 

 
 
Des pigeons voyageurs spécialisés en médecine générale [646 lectures] 
 
  18/09/2016 14:09 par ΩFrançois 
images/rubriques/calendrier.jpg
QS Le Quotidien Sante
mini_160918095441675037.jpg
(Perso j' ignorais .....)
Le Dr Ch. Lang, de Meridrax (Etat de New-York), appelle l’attention du monde médical, surtout à la campagne, sur un système de correspondance à la fois peu coûteux, efficace, rapide et musant, c’est-à-dire l’emploi des pigeons voyageurs.

« Depuis dix ans, j’en ai élevé et je les ai employés dans ma clientèle. Lorsque l’état d’un malade est inquiétant, surtout s’il habite à une certaine distance d’un bureau télégraphique, je laisse deux ou trois pigeons aux soins de la garde-malade ou de la famille, avec des instructions pour les lâcher à des intervalles convenus. Ils sont porteurs d’un papier où l’on inscrit l’état du pouls, de la température, de la respiration, toute autre indication utile, avec celle du moment où ces observations ont été faites. Le tout est enfermé dans une capsule en aluminium disposée de façon à pouvoir être fixée sur la patte de l’oiseau (invention récente). Le pigeon part avec une vitesse de 30 à 60 milles à l’heure et vient droit à son colombier. En y entrant, il est obligé de passer par une ouverture en treillage qui se referme après lui et qui donne accès dans un compartiment de deux pieds carrés où il reste prisonnier jusqu’à ce que je l’ai débarrassé de son message. Alors, je le lâche avec les autres pigeons voyageurs et le laisse goûter aux joies de la famille jusqu’à ce que j’ai de nouveau besoin de ses services. Ceux qui sont obligés d’un bout à l’autre de l’année de parcourir les routes solitaires de la campagne apprécieront tous les moyens qui leur épargneront les voyages inutiles. »

(« Medical Record » repris dans « La Chronique médicale », 1897)

Déjà « La Gazette hebdomadaire de médecine de Bordeaux » a fait connaître une application à la médecine rurale des pigeons voyageurs due à un médecin écossais. Ce médecin utilisait surtout les pigeons qu’il emportait avec lui pour adresser au pharmacien de sa circonscription médicale ses ordonnances.

Les médicaments, immédiatement préparés, étaient aussitôt expédiés par exprès au malade et l’on arrivait ainsi à gagner du temps dans l’exécution du traitement en cas d’urgence.

On nous cite un usage de certaines régions de la Gironde qui a son utilité pratique pour la médecine rurale dans un pays plat et découvert. Les fermes isolées qui réclament la visite du médecin hissent à un mât spécial un drapeau que le médecin, au cours de ses visites, peut apercevoir.

L’homme de l’art se détourne de son chemin pour répondre à cet appel et l’on évite aux malades l’envoi d’un exprès qui aurait des chances d’arriver après le départ du médecin. La visite demandée a souvent bien des chances d’être remise au lendemain quand l’itinéraire de la journée est fixé.

(« Gazette hedomadaire de médecine de Bordeaux » repris dans « La Chronique médicale », 1897)
 
 
 
 
 
 
News précédente 
News suivante