ban  
  Accueil   Accueil  | forum   Forum  | Livre d'or   Livre d’or  | Contact   Contact  | Liens Web   Liens Web  
 
Menu :
 
   
 
Forum :
 
 

 
 
Aix-Noulette: un coulonneux perd une vingtaine de pigeons tués par des [973 lectures] 
 
  11/12/2015 07:47 par ΩFrançois 
images/rubriques/calendrier.jpg
LA VOIX DU NORD mini_151211075026268546.jpg C’est interdit et pourtant, c’est arrivé. Un colombophile d’Aix-Noulette a vu plusieurs de ses pigeons agoniser après avoir reçu du plomb. La police a pris des chasseurs la main dans le sac à 500 m de chez lui. Lundi, comme chaque matin vers 9 heures, le coulonneux aixois fait voler ses pigeons. Une centaine à la fois. Ce passionné qui participe à de nombreux concours de colombophilie voit tout à coup revenir sur le toit du pigeonnier plusieurs coulons blessés, ensanglantés. « Ils ont eu la force de revenir mais ils sont morts, déplore l’Aixois. J’ai tout de suite fait le rapprochement, j’avais entendu des coups de feu plusieurs fois dans la matinée… » Ni une ni deux, il fonce vers le bois à 500 m de chez lui et aperçoit une camionnette avec un écusson de chasse. Et un chasseur qui regarde en l’air… « J’ai interrogé des joggeurs, ils m’ont dit que c’étaient les deux seuls chasseurs qu’ils avaient croisés. » Il alerte la fédération française de chasse qui lui explique que les gardes fédéraux, seuls habilités à intervenir, sont retenus sur un audit. Et lui conseille de prévenir la police. « La fédération m’a dit qu’il s’agissait d’un bois privé loué à des dissidents qui ont le droit d’y chasser tous les jours… Ils n’ont aucun respect, la preuve », assène le coulonneux. Les policiers rapidement sur les lieux Les services de police se déplacent rapidement chez l’Aixois et constatent le décès de plusieurs pigeons. Puis direction le bois : « Les chasseurs étaient en train de ranger, les policiers ont fouillé la camionnette et ont retrouvé des pigeons morts dont deux bagués qui m’appartenaient. L’un d’eux voulait alors me les rembourser. Ils devaient être entendus au commissariat. Pour ma part, j’ai déposé plainte. » Bilan de cette funeste matinée pour les coulons : huit pigeons morts, cinq blessés et sept disparus, « sûrement tombés dans le bois privé ». Le coulonneux espère que les deux chasseurs en question seront punis pour cette violation de la réglementation. Et qu’ils le dédommageront. « Et surtout, je voulais alerter les colombophiles du secteur et les chasseurs qui ignoreraient sciemment ou non la loi. »
 
 
 
 
 
 
News précédente 
News suivante

 
 
>>Masquer les commentaires [1]
 
 
 
Commentaire n°1/1
 
 
Remonter Posté le 11/12/2015 par lsb50370

 
Leur permis de chasse doit leur être retiré sur le champ: dans l’attente du jugement !
 
avatar

Ce qui est grave ce n'est pas tellement d'être con, c'est de le rester !

http://pigeon-voyageur-manche.webnode.fr/