ban  
  Accueil   Accueil  | forum   Forum  | Livre d'or   Livre d’or  | Contact   Contact  | Liens Web   Liens Web  
 
Menu général :
 
   
 
Forum :
 
 

 
 
UNE EXPOSITION COLOMBOPHILE QUI FERA DATE [2700 lectures] 
 
  21/11/2021 19:20 par ΨThierry 
images/rubriques/calendrier.jpg
mini_21112107260626161117680351.jpg

UNE EXPOSITION COLOMBOPHILE QUI FERA DATE
Ecrit par Guy Roca | 17 Nov 2021 | A la Une, Actualités, Associations, Le Cailar


PrĂ©vue et organisĂ©e de longue date par l’Entente Colombophile de Camargue, cette exposition qui s’est dĂ©roulĂ©e du 6 au 9 novembre 2021 a connu un vĂ©ritable succès, mĂŞme inattendu par certains de ses cĂ´tĂ©s. La crise sanitaire que nous connaissons n’avait pas permis sa tenue l’an passĂ©.

Cette annĂ©e, c’est avec le concours de la municipalitĂ© du Cailar pour la mise Ă  disposition de la salle d’exposition, avec le concours du colombier militaire du Mont ValĂ©rien, le seul colombier militaire encore en activitĂ© de nos jours, avec aussi celui du CCAS de la ville du Cailar pour les confĂ©rences de prĂ©sentation qui se sont organisĂ©es en clĂ´ture et avec les visites de l’ensemble des Ă©coles primaires de la ville que cette exposition a pu se rĂ©aliser.

Lors de l’inauguration, le 6 novembre, Paul-Edouard Despierres, prĂ©sident de l’Entente Colombophile de Camargue a rappelĂ© la genèse de l’association, il y a six ans. Il a soulignĂ© la place importante faite Ă  la jeunesse. « Chaque membre adulte a l’obligation de parrainer un jeune de moins de 15 ans qui se voit offrir 20 pigeons au moment de son adhĂ©sion. Chaque annĂ©e, le TrophĂ©e Jean Herman, dĂ©diĂ© Ă  la jeunesse, rĂ©compense le jeune qui a classĂ© le plus grand nombre de pigeons aux meilleures places sur l’ensemble des concours.». Le maire, JoĂ«l Tena, a tenu Ă  remercier l’association pour sa participation aux cĂ©rĂ©monies du 8 mai et du 11 novembre. « Le pigeon, oiseau messager, est un symbole de paix et d’espoir. » Il a insistĂ© sur le rĂ´le de l’association dans la vie associative du village et lui a souhaitĂ© « une bonne continuation ».

Au total, avec une prĂ©sentation des activitĂ©s associatives de l’Entente Colombophile de Camargue dans le cadre de ses animations hebdomadaires du mercredi au profit des adolescents, avec une retour historique sur ce qu’ont Ă©tĂ© les engagements des pigeons voyageurs depuis la prĂ©histoire et jusqu’aux grands conflits mondiaux du siècle dernier, avec enfin une prĂ©sentation dĂ©taillĂ©e des matĂ©riels utilisĂ©s par la colombophilie sportive depuis de très nombreuses annĂ©es, le public a pu se familiariser avec d’innombrables objets anciens et contemporains aussi, tous fruits des nombreux dons reçus au fil de ses six annĂ©es d’existence de l’Entente Colombophile de Camargue. Ce sont tous ces dons qui constituent aujourd’hui l’essentiel de ce qui est exposĂ© au Petit MusĂ©e Antique du Pigeon Voyageur, 11 avenue Pasteur 30740 Le Cailar et dont les visites sont possibles chaque mercredi ou sur RdV pris au 06 26 71 29 11.

Article original

ajout commentaire Ajouter un commentaire 
 
 
 
 
   
 
Saint-Omer : 3 à 4 000 pigeons recherchés pour un tournage de cinéma [3146 lectures] 
 
  16/08/2021 10:13 par ΨThierry 
images/rubriques/calendrier.jpg
L’Ă©quipe du film « Les Pires » a posĂ© ses camĂ©ras pour plusieurs semaines Ă  Boulogne-sur-Mer. Ă€ l’occasion d’une scène autour de la colombophilie, elle envisage de faire un grand lâcher de pigeons. Le groupement colombophile de Saint-Omer a Ă©tĂ© sollicitĂ© pour organiser ce grand rassemblement.

B9727981759Z.1_20210815113151_000%2BGBOIO16VP.1-0.jpg?itok=wziOhcA-1629089608

C’est dans le cadre du tournage du filmLes Pires, rĂ©alisĂ© par Lise Akoka et Romane Gueret et dont les premières scènes ont Ă©tĂ© tournĂ©es la semaine dernière Ă  Boulogne-sur-Mer, que l’Ă©quipe de production est Ă  la recherche de figurants pour le moins particuliers : 3 Ă  4 000 pigeons voyageurs pour le tournage de plusieurs plans Ă©voquant le monde de la colombophilie.

Le groupement de Saint-Omer a été sollicité pour organiser ce lâcher de pigeons qui devrait avoir lieu le lundi 23 août (ou le mardi 24 en cas de report pour mauvais temps). La mise en loges aura lieu le dimanche 22 août. Les pigeons seront enlogés comme un entraînement, sans obligation de bague électronique ou caoutchouc.

0,75 ¤ par pigeon
L’objectif de la production est de rĂ©unir 3 000 Ă  4 000 pigeons. Les colombophiles audomarois sont invitĂ©s Ă  participer Ă  cette aventure, vĂ©ritable promotion de la colombophilie, et toucher au passage quelques euros toujours bienvenus… Les amateurs qui engageront des pigeons percevront 0,75 ¤ par volatile, sans limitation de nombre par amateur jusqu’Ă  obtention du contingent voulu. Un système de prĂ©inscription est mis en place.

Les amateurs des groupements de Saint-Omer, Béthune, Boulogne-sur-Mer, Saint-Pol et Calais sont invités à participer en priorité mais chacun peut venir dans la limite des places.

Pour les groupements de Saint-Omer et Calais, les enlogements sont prĂ©vus Ă  Zutkerque, rue des Écoles, le dimanche 22 de 17 h Ă  18 h (rĂ©servations au 07 78 70 60 15, par mail email anti-spam), Ă  Enquin-les-Mines au stade de football le dimanche de 17 h Ă  18 h (rĂ©servations au 06 89 16 44 70, par mail email anti-spam) et sur le parcours de l’aĂ©rodrome du plateau des Bruyères Ă  Longuenesse le dimanche de 17 h Ă  18 h 30 (rĂ©servations au 03 21 95 54 73, par mail email anti-spam).

Article posté dans "la voix du nord" du 16/08/21
lien vers l'article

ajout commentaire Ajouter un commentaire 
 
 
 
 
   
 
Pigeons voyageurs : la passion des coulonneux ne faiblit pas dans le N [5497 lectures] 
 
  10/09/2020 19:49 par ΩFrançois 
images/rubriques/calendrier.jpg
mini_200910074628242873.jpg
Les coulonneux, ces passionnés de pigeons voyageurs, sont plus de 10.000 en France, dont la moitié dans ce qu'on appelait autrefois le Nord-Pas-de-Calais. Le journal "La Croix" leur consacre une double page ce 10 septembre.
u nord, il n'y a pas que les corons, il y a aussi les coulonneux. C'est ainsi qu'on appelle les colombophiles, ces passionnés de pigeons voyageurs. Ils sont plus de 10.000 en France, dont la moitié dans ce qu'on appelait autrefois le Nord-Pas-de-Calais. Le journal La Croix leur consacre une double page.


Si cette passion est si répandue dans le Nord, c'est que la colombophilie est née en Belgique à la fin du XIVe siècle et a vite passé la frontière pour atterrir dans les corons. On a longtemps trouvé un pigeonnier à chaque porte de mineur car le dimanche matin venu, les courses de pigeons permettaient d'oublier la semaine, les coups de mou et les coups de grisou.

Les gueules noires s'offraient ainsi un coin de ciel bleu. C'était aussi l'occasion pour les mineurs de battre leurs chefs. Oui, la colombophilie est du sport, en tout cas une compétition. La veille de la course, les pigeons sont mis en loge, c'est-à-dire en cage. On les emmène jusqu'à leur point de départ en camions et ils reviennent ensuite à leur colombier.

Une course de fond jusqu'à 1.000 kilomètres


Un sens de l'orientation incroyable qu'ils doivent à leur bec. Il est doté d'un organe sensible qui sait détecter le champ magnétique terrestre. Ce n'est pas infaillible puisque 5 à 10% se perdent. On peut leur pardonner quand on sait qu'un course de demi-fond représente 400 kilomètres et une course de fond jusqu'à 1.000 kilomètres.

Comme pour les chevaux, il y a des champions. Chez Jean-Louis, instituteur, la doyenne du colombier est une pigeonne toute blanche de 2007 qu'il appelle "Mamie". "Elle m'a rapporté presque 60 prix en sept ou huit ans. Son père faisait des exploits, je l'avais achetée à un vendeur hollandais", confie le coulonneux à La Croix.

Un mâle vendu 1,25 million d'euros aux enchères

+ commentaires 2 commentaires 
 
 
 
 
   
 
Scandale au Tour de France des pigeons aprÚs la mort de 11 volatiles [2744 lectures] 
 
  01/08/2020 17:58 par ΩFrançois 
images/rubriques/calendrier.jpg
mini_200801054650265769.jpg
Le quotidien britannique The Guardian se fait l'écho, ce vendredi 31 juillet, d'une affaire des plus surprenantes secouant le petit monde de la colombophilie. Dans le cadre du concours de Barcelone, l'un des plus prestigieux du milieu, le club des internationaux français, déclinaison à l'internationale du Tour de France des pigeons, a vu onze de ses volatiles assassinés.

Dans la nuit du samedi 25 au dimanche 26 juillet, juste avant la compétition, les onze oiseaux français ont ainsi été retrouvés morts les uns après les autres, empoisonnés.

Le club tricolore a également déploré sept autres pigeons gravement malades, ce qui l'a poussé à se retirer précipitamment du concours, en invoquant des préoccupations concernant la sécurité et «l'équité»,
comme on peut notamment le lire sur le communiqué émis sur son site.

Un concours et des milliers d'euros

InterrogĂ© par le Guardian, le prĂ©sident du club des colombophiles français a assurĂ© que des concurrents s’Ă©taient rĂ©jouis de ce massacre. Pour Philippe Odent, ce sont des actes odieux pePour bien comprendre, il faut dire que la course de Barcelone n'est pas n'importe quelle compĂ©tition colombophile. C'est tout simplement l'une des plus grandes courses d'endurance de l'annĂ©e oĂą se pressent chaque annĂ©e des dizaines de pigeonniers europĂ©ens.

Avant le retrait de la délégation française, l'édition 2020 comprenait à elle seule près de 15.000 pigeons inscrits prêts à parcourir 1.062 km à travers les Pyrénées.
rpétrés par des «vautours» et des «parasites».

«Leurs paroles me sont indiffĂ©rentes et ce serait leur faire trop d’honneur de les commenter, mais je pense qu'heureusement beaucoup de gens savent Ă  prĂ©sent le genre de sinistres personnages qu’ils sont», a-t-il ajoutĂ©
Pour bien comprendre, il faut dire que la course de Barcelone n'est pas n'importe quelle compétition colombophile. C'est tout simplement l'une des plus grandes courses d'endurance de l'année où se pressent chaque année des dizaines de pigeonniers européens.

Avant le retrait de la délégation française, l'édition 2020 comprenait à elle seule près de 15.000 pigeons inscrits prêts à parcourir 1.062 km à travers les Pyrénées.
Et dans cette compétition, où le premier prix consiste en un joli pactole de 250.000 euros, certains semblent partir du principe que tous les coups sont permis.

Un fluide moteur contaminant les abreuvoirs

Une rapide autopsie ayant Ă©tĂ© faite par un vĂ©tĂ©rinaire flamand sur l’un des pigeons morts a ainsi rĂ©vĂ©lĂ© des traces d’un fluide moteur appelĂ© AdBlue dans les entrailles de l’oiseau.

Selon les premières constations, c'est l'un des abreuvoirs qui aurait été délibérément contaminé par ce liquide puis utilisé par l'un des volontaires s'occupant des oiseaux.

«Personne ne peut imaginer cela, tout le monde est dévasté», a déclaré au Guardian Luc de Geest du groupe Cureghem Centre, l'un des organisateurs belges qui dirige la course depuis près de cinquante ans. Pour autant, l'homme n'envisage pas à ce stade de dilligenter une enquête : «Nous sommes si tristes que nous ne souhaitons même pas entreprendre de recherches pour savoir qui exactement a souillé cet arrosoir mortel», a-t-il expliqué.
Alors que le Tour de France des pigeons 2020, initiallement prévu en juin, a dû être décalé en 2021 pour cause de pandémie de coronavirus, les colombophiles français se faisaient une joie de participer au concours de Barcelone, l'un des rares concours maintenus.

Et si pour Luc de Geest Barcelone était censé être une fête, «ce ne sera plus qu'un mauvais souvenir dans une année déjà catastrophique», a-t-il résumé.





ajout commentaire Ajouter un commentaire 
 
 
 
 
   
 
les passionnés de colombophilie en congrÚs à Saint-Quentin [2663 lectures] 
 
  20/01/2020 10:34 par ΩFrançois 
images/rubriques/calendrier.jpg
mini_200120103417647483.jpg
L'élevage et les compétitions de pigeons voyageurs comptent encore environ 10 000 licenciés en France, dont une part importante dans la région. Ils avaient rendez-vous ce week-end à Saint-Quentin pour le congrès national de la fédération.
C'est une activité typique de la région, un sport confidentiel. Du 17 janvier au 19 janvier se tenait au Palais des sports de Saint-Quentin le congrès national des adeptes de la colombophilie. À savoir, "l'art d'élever des pigeons voyageurs pour les engager dans des courses ou concours", selon la Fédération dédiée.


Championnat de France des régions à Roye : 3 questions sur la colombophilie
Championnat de France des régions à Roye : 3 questions sur la colombophilie

Importée de Belgique, la pratique a été adoptée par les mineurs du Nord à partir de 1850. Aujourd'hui encore, la Picardie arrive en seconde place (après le Nord-Pas-de-Calais) en nombre de licenciés, avec 870 pratiquants. C'est pourtant la première fois en 30 ans que la région accueille cette réunion annuelle, qui mêle démonstrations, ventes de pigeons et concours.
La discipline repose sur l'Ă©levage des volatiles, mais aussi la compĂ©tition et la joie de voir revenir au colombier des oiseaux lâchĂ©s Ă  plusieurs centaines de kilomètres. "Ce sont les bonnes choses, quand on voit le pigeon arriver, et qu’il a fait 500 km, 600 km ou 700 km, reconnaĂ®t Jean-Pierre Barbotteau dans son colombier Ă  Gauchy. Tout dĂ©pend des distances qu’on joue. Mais dans les grands concours internationaux, ils sont lâchĂ©s le matin. Et il y en a qui, le soir, ont des pigeons !"


12 ans de course pour les pigeons voyageurs du colombodrome de Roye (80)
12 ans de course pour les pigeons voyageurs du colombodrome de Roye (80)

Mais la transmission de cette passion est difficile. "Comme tous les sports traditionnels, je ne vais pas vous dire qu’on augmente nos adhĂ©rents chaque annĂ©e, reconnaĂ®t Jean-Jacques Dupuis, prĂ©sident de la FĂ©dĂ©ration de colombophilie française. Mais on a des jeunes qui arrivent ! D’ailleurs, le podium du championnat de France est composĂ© de trois jeunes qui ont moins de trente ans. Donc c’est quaPour encourager les vocations, le congrès accueillait samedi les concours des meilleurs dĂ©butants et des meilleurs jeunes. Alexandre, 23 ans, participait Ă  ce dernier. Ce jeune Lillois a hĂ©ritĂ© la pratique de son père. "Il m’a appris en Ă©tant jeune ; et comme je suis un amoureux des bĂŞtes, j’ai continuĂ©", explique-t-il, soulignant la nĂ©cessitĂ© de "prendre la relève". La colombophilie compte encore 10 000 adhĂ©rents. Un millier de personnes Ă©taient prĂ©sentes dans l'Aisne ce week-end. "

ajout commentaire Ajouter un commentaire 
 
 
 
 
   
 
Ce robot pigeon pourrait être plus utile qu'on ne le pense [1414 lectures] 
 
  19/01/2020 10:11 par ΩFrançois 
images/rubriques/calendrier.jpg
Presse-citron
mini_200119101059309.jpg
L’homme a encore beaucoup Ă  apprendre de l’animal, et la technologie aussi. En effet, ce robot inspirĂ© du vol des pigeons pourrait s’avĂ©rer très utile.
Si ces scientifiques ne se sont pas inspirĂ©s du plus majestueux des animaux pour construire ce robot, il se pourrait qu’il permette de rĂ©aliser de grands progrès. Éric Chang et son Ă©quipe de l’universitĂ© de Stanford, ont Ă©voquĂ© dans un rapport publiĂ© dans la revue Science l’envole du Pigeonbot.

Cette invention fonctionne de la mĂŞme manière qu’un oiseau rĂ©ussi Ă  voler. C’est Ă  dire que le battement des ailes est reproduit Ă  l’identique pour que le Pigeonbot puisse fendre l’air. Pour rĂ©aliser une telle prouesse technologique les Ă©quipes ont longuement Ă©tudiĂ© le fonctionnement des ailes d’un oiseau. Contrairement Ă  un avion ou un drĂ´ne, le Pigeonbot n’a ni des ailes rigides ni des hĂ©lices.
Après ces longues heures Ă  dĂ©crypter le battement des ailes, ces scientifiques ont tirĂ© la conclusion que les plumes sont un facteur primordial pour rĂ©ussir Ă  voler. Toute cette mĂ©canique ne serait rien du tout sans les plumes. En effet, que l’oiseau ai ses ailes dĂ©pliĂ©es ou refermĂ©es, les plumes restent solidaires entre elles ce qui permet de crĂ©er une rĂ©sistance Ă  l’air pour planer par exemple.




Le squelette de Pigeonbot est imprimĂ© en 3D, il est recouvert de 40 ans vĂ©ritables plumes. Une telle rĂ©ussite permet aux scientifiques de voir encore plus loin qu’un simple pigeon artificiel. En effet, cette expĂ©rience pourrait permettre de dĂ©mocratiser cette technologie dans les transports. Des avions ou autres vĂ©hicules volants pourraient dans un futur plus ou moins proche battre des ailes. Avant cela ces pigeons robotisĂ©s pourraient ĂŞtre agrĂ©mentĂ©s de technologies plus utiles afin de rĂ©pondre Ă  diverses problĂ©matique.

Le monde animal est une source d’inspiration inĂ©puisable pour l’ĂŞtre humain. Dernièrement, on Ă©crivait sur un robot conçu Ă  partir de cellules vivantes provenant de grenouilles. Ce robot microscopique devrait ĂŞtre utilisĂ© pour transporter un traitement ou tout autre chose dans le corps humains.

ajout commentaire Ajouter un commentaire 
 
 
 
 
   
 
La Salvetat-Saint-Gilles.DerniÚre étape du Tour de France colombophile [1802 lectures] 
 
  02/08/2019 12:16 par ΩFrançois 
images/rubriques/calendrier.jpg
LA DEPECHE
mini_190802121333721861.jpg
Chaque année la fédération colombophile française organise le Tour de France colombophile. Pour cette 9e édition, des équipes de cinq pigeons se relayent pour voler sur 1 433 km et 17 étapes au travers de la France. Les colombophiles salvetains et gersois se sont qualifiés sur deux étapes de Nègrepelisse à La Salvetat et, la finale du tour, de La Salvetat-Saint-Gilles à Maubourguet.

ajout commentaire Ajouter un commentaire 
 
 
 
 
   
 
Berck: Au cÂœur du plus grand musée mondial du pigeon [1553 lectures] 
 
  28/05/2019 22:03 par ΩFrançois 
images/rubriques/calendrier.jpg
Le journal de Montreuil
mini_190528095642949759.jpg
Berck
La seconde Ă©tape du tour de France colombophile sera lancĂ©e ce mardi 4 juin de l’incroyable musĂ©e du pigeon tenu par Catherine Fruitier et GĂ©rard Tillier. Un lieu unique, au c½ur de la rue des Grognards
Personne ne pourrait soupçonner que c’est ici, au 15 rue des Grognards Ă  Berck-sur-Mer, que se cache le plus grand musĂ©e au monde dĂ©diĂ© au pigeon. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il faut l’avoir vu pour le croire. Mais pour se lancer dans une telle aventure et dĂ©fi, il faut avant tout ĂŞtre passionnĂ©. Depuis leur plus jeune âge, Catherine Fruitier (son mari GĂ©rard, aujourd’hui dĂ©cĂ©dĂ©, a Ă©tĂ© durant des annĂ©es prĂ©sident de l’association colombophile les Voltigeurs) et son compagnon GĂ©rard Tillier vivent dans le milieu de la colombophilie. « C’est un peu comme une thĂ©rapie. Un pigeon ne parle pas mais il sait vous faire comprendre s’il est bien », dit Catherine. Pour GĂ©rard, « s’occuper des pigeons c’est toute ma vie. Je ne pourrais pas vivre sans eux. On s’en occupe 365 jours sur 365. On ne part quasiment jamais en vacances ». Il faut dire que ce couple de Berckois a fort Ă  faire plusieurs fois par jour avec la gestion de 350 pigeons mâles et femelles. « Un pigeon, c’est comme un athlète et il faut s’en occuper. S’il ne s’entraĂ®ne pas il va prendre 10 kilos. Il faut aussi surveiller sa nutrition. C’est une passion qui est aussi très onĂ©reuse. Par exemple, tous les samedis je vais Ă  Amiens ou Beauvais pour lâcher mes pigeons. C’est leur entraĂ®nement hebdomadaire », explique GĂ©rard Tillier. Un investissement Ă©galement Ă  la pointe de la technologie. Les pigeons sont Ă©quipĂ©s d’une bague avec une puce Ă©lectronique, et les pigeonniers de capteurs. « Dès que le pigeon arrive, tout se dĂ©clenche et de manière instantanĂ©e nous avons son temps. Tout est sorti sur imprimante et rangĂ© dans des dossiers », explique GĂ©rard. Et quand le pigeon a bien travaillĂ©, il a bien entendu une rĂ©compense. « Toute la semaine, les mâles et les femelles sont sĂ©parĂ©s. Ils ne doivent pas se voir d’ailleurs. Ă€ chaque entraĂ®nement ou concours, quand le mâle revient au pigeonnier il y a sa femelle qui l’attend », explique GĂ©rard.
Connu dans le monde entier comme colombophile et juge lors de concours internationaux au Maroc, en Roumanie, en Pologne ou encore en Allemagne, GĂ©rard Tillier prĂ©sente un palmarès exceptionnel mais aussi et surtout une connaissance aussi rare qu’extraordinaire sur les pigeons. « J’ai rencontrĂ© des passionnĂ©s de pigeons aux quatre coins du monde, j’ai participĂ© Ă  un nombre incroyable de concours. Au fil des annĂ©es, j’ai aussi rĂ©cupĂ©rĂ© des tas de pièces de collection, aussi rares qu’insolites. C’est pour cette raison que nous avons eu envie, avec Catherine, de monter ici Ă  Berck le plus grand musĂ©e mondial dĂ©diĂ© au pigeon ». C’est donc dans le jardin au milieu des pigeonniers, que ce grand musĂ©e a Ă©tĂ© Ă©rigĂ© par Catherine et GĂ©rard. Deux chalets mitoyens : d’un cĂ´tĂ© l’histoire civile du pigeon, de l’autre l’histoire militaire.

En hommage Ă  Clovis et Octavie

Sur la façade extĂ©rieure, deux fresques de pigeons ont Ă©tĂ© peintes en souvenir Ă  deux pigeons super champions que le couple a Ă©levĂ© et entraĂ®nĂ© : Clovis, sacrĂ© 1er national en 2011 pour avoir Ă©tĂ© le plus rapide Ă  rĂ©aliser les 864 kilomètres qui sĂ©parent Ă  vol d’oiseau Narbonne de Berck. Il dĂ©croche par la mĂŞme occasion la 6e place sur le plan international. Puis Octavie, qui dĂ©crocha en 2011 la 3e place nationale pour avoir rĂ©alisĂ© les 1 004 kilomètres qui sĂ©parent Barcelone de Berck. Un musĂ©e, qui a des allures de vĂ©ritable caverne d’Ali Baba. « Je n’ai pas moins de 800 constateurs (appareil qui permet de rendre compte de l’heure de rentrĂ©e du pigeon), 30 000 bagues du monde entier, de la bière et du champagne pigeon. Toute une partie est rĂ©servĂ©e aux mineurs, qui sont les premiers grands colombophiles », explique GĂ©rard Tillier. Autre pièce exceptionnelle au sein du musĂ©e de Catherine et GĂ©rard : les sifflets chinois. « Ils s’accrochent sur la queue du pigeon et sifflent quand ils volent. Ça permet au pigeon de ne pas se faire attaquer par les faucons », dit GĂ©rard. Une passion, que GĂ©rard et Catherine aimeraient transmettre aux petits Ă©coliers berckois… mais les choses ne sont pas si simples : « Nous aurions aimĂ© pouvoir travailler en partenariat avec les Ă©coles et ouvrir les portes de notre musĂ©e aux Ă©lèves berckois. Mais les normes de sĂ©curitĂ©s sont drastiques », dit GĂ©rard. Un musĂ©e qui fait aussi la part belle Ă  l’utilisation du pigeon sur le plan militaire (lire ci-dessous) et qui possède une collection impressionnante d’ouvrages. De quoi ĂŞtre incollable sur la grande et noble histoire du pigeon Ă  travers le monde.

 Mathieu VERGOIN


Musée du pigeon, 15 rue des Grognards à Berck (03 21 09 18 92)


Le pigeon, un «soldat» dans les airs


Le musĂ©e de GĂ©rard Tillier et Catherine Fruitier rĂ©serve Ă©galement une grande partie Ă  toute l’histoire militaire du pigeon. Durant la première guerre mondiale, le pigeon a longtemps Ă©tĂ© utilisĂ© pour transmettre des messages. Harnais, masque Ă  gaz, carnets de porte message, transport de sang, paniers, appareils photo, parachute, autant d’objets insolites que vous pouvez dĂ©couvrir au musĂ©e du pigeon Ă  Berck. Dans le livre de Magali Domain « La CĂ´te d’Opale dans la tourmente », on peut retrouver un passage sur l’utilisation des pigeons lors de la guerre 14-18 dans le Montreuillois. « Ă€ Sorrus, une unitĂ© colombophile Ă©lève des pigeons destinĂ©s Ă  vĂ©hiculer des messages en empruntant la voie des airs », peut-on lire. « Il fallait rester très prudent car en tant de guerre les propriĂ©taires des pigeons, s’ils Ă©taient dĂ©masquĂ©s, risquaient d’ĂŞtre exĂ©cutĂ©s », explique GĂ©rard Tillier. Parmi les pigeons soldats les plus cĂ©lèbres ont peut citer « Le Vaillant ». Il fut le dernier pigeon du Commandant Raynal, dĂ©fenseur du Fort de Vaux (Verdun) et obtint une citation Ă  l’ordre de la nation. Ă€ noter que le colombier militaire de Paris (du MusĂ©e du Mont-ValĂ©rien) sera prĂ©sent ce mardi 4 juin Ă  Berck Ă  l’occasion du lancement de la seconde Ă©tape du tour de France colombophile.


ajout commentaire Ajouter un commentaire 
 
 
 
 
   
 
Saint-Gilles-Croix-de-Vie. Des pigeons comme support pédagogique à l&# [2722 lectures] 
 
  24/05/2019 22:37 par ΩFrançois 
images/rubriques/calendrier.jpg
mini_190524103326393219.jpg L’association de colombophilie l’Express aĂ©rien fournit des pigeons voyageurs Ă  l’Ă©cole Sainte-Croix de Saint-Gilles-Croix-de-Vie. Objectif ? Permettre aux enfants d’Ă©tudier les sciences, les mathĂ©matiques ou l’histoire grâce Ă  un outil pĂ©dagogique plutĂ´t original… L’association de colombophilie de Saint-Gilles-Croix-de-Vie a installĂ© un pigeonnier dans la cour de rĂ©crĂ©ation de l’Ă©cole Sainte-Croix. Trois jeunes pigeons voyageurs y ont Ă©lu domicile pour une durĂ©e indĂ©terminĂ©e. « Cela va permettre aux enfants d’apprendre de façon ludique. C’est un outil pĂ©dagogique prĂ©cieux : on va pouvoir faire des mathĂ©matiques pour calculer leur distance de vol, de l’histoire en Ă©voquant leur rĂ´le pendant la guerre, de la science en Ă©tudiant leur comportement et leur mode de vie… », se rĂ©jouit la chef d’Ă©tablissement, Rachel Michaud. « Les pigeons que nous fournissons Ă  l’Ă©cole sont encore très jeunes. Ils vont grandir et Ă©voluer ici. Ils seront toujours capables de revenir Ă  cette adresse, mĂŞme si on les lâche Ă  des centaines de kilomètres de Saint-Gilles-Croix-de-Vie », ajoute Alain Richard, prĂ©sident de l’association l’Express aĂ©rien. D’autres Ă©coles ont Ă©tĂ© Ă©quipĂ©es en VendĂ©e. Ă€ terme, elles pourront correspondre ensemble grâce aux pigeons voyageurs. « On pourra s’envoyer des photos ou des lettres via une clĂ© USB accrochĂ©e aux oiseaux… Il paraĂ®t que c’est plus rapide que la poste ou la voiture ! », prĂ©cise Rachel Michaud.

1 commentaire 1 commentaire 
 
 
 
 
   
 
Une pétition pour la création d'un musée de la colombophilie dan [1779 lectures] 
 
  15/05/2019 17:10 par ΩFrançois 
images/rubriques/calendrier.jpg
mini_190515050534793353.jpg
Un Nordiste a lancé une pétition en ligne pour obtenir la création d'un musée consacré à la colombophilie dans le bassin minier. Il estime qu'elle fait pleinement partie des traditions du Nord-Pas-de-Calais.
Pour la création d'un musée de la colombophilie dans le bassin minier": c'est le nom d'une pétition mise en ligne sur le site change.org par Thomas Pawlowski (si la pétition ne s'affiche pas sur le site change.org, tapez "colombophilie" dans le champ de recherche). Cette pétition est adressée à Xavier Bertrand, le président de la région des Hauts-de-France. Il estime que c'est à la région de créer une telle structure, pour rendre hommage à cette tradition fortement ancrée dans le Nord et le Pas-de-Calais.

1 commentaire 1 commentaire 
 
 
 
 
   
 
Espace Membre :
 
 
Privé Se connecter


Se souvenir de moi ?


Mot de passe oublié

 
 
membres on-line :
 
 
En ce moment:
0 membre
43 visiteurs
43 visites aujourd’hui

Record visites :
09/05/20 : 9541 visites
Record membres :
31/01/10 : 153 membres
Record simultané :
01/08/21 : 266 visiteurs
13/10/21 : 4 membres
 
 
membres on-line :
 
 
Aucun membre connecté

11 961 089 visiteurs
depuis le 27/08/2008
 
 
Liens Web :