ban  
  Accueil   Accueil  | forum   Forum  | Livre d'or   Livre d’or  | Contact   Contact  | Liens Web   Liens Web  
 
Menu :
 
   
 
Forum :
 
 

 
 
Nord: Un élevage de pigeons touché par un virus hautement pathogène [116 lectures] 
 
  23/12/2017 08:19 par ΩFrançois 
images/rubriques/calendrier.jpg
mini_171223081506371103.jpg •Un foyer de la maladie de Newcastle a été détecté à Orchies, dans le Nord. •Il s’agit d’un virus hautement contagieux pour les oiseaux. •Les 9.000 pigeons de l’élevage vont être euthanasiés. Mercredi, un foyer de maladie de Newcastle, aussi appelée paramyxovirose, a été confirmé dans un élevage de pigeons de chair à Orchies, entre Lille et Valenciennes, dans le Nord a-t-on appris, jeudi, auprès de la préfecture du Nord. Tous les animaux de l’élevage vont être euthanasiés. Hautement contagieuse pour presque tous les oiseaux Les analyses ont été conduites par le laboratoire de référence et du travail de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) de Ploufragan, qui a isolé une souche virulente de cette maladie infectieuse hautement contagieuse entre les oiseaux de presque toutes les espèces. Les bêtes touchées peuvent manifester des symptômes nerveux et une mortalité anormale. Selon la préfecture, les « pigeons sont particulièrement sensibles à la maladie, ce qui justifie que la vaccination contre la maladie de Newcastle soit obligatoire pour cette espèce », précisant que cela concerne les pigeons de chair de reproduction d’ornement ainsi que les pigeons voyageurs. Pas de risque pour l’homme Les autorités sanitaires assurent néanmoins que « l’homme n’est pas sensible à la maladie. La consommation d’½ufs, de viande de volaille et de produits d’origine avicole ne présente pas de risque. Il n’y a donc aucun danger pour la santé publique ». Dans l’élevage à Orchies, ce sont 9.000 pigeons qui vont être euthanasiés sur le site de l’exploitation, vendredi. La préfecture déclare qu’une « enquête épidémiologique va être menée par les services de la direction départementale de protection des populations afin de déterminer l’origine de ce foyer ». >> A lire aussi : Un cas de grippe aviaire dans le Maine-et-Loire, 9.000 dindes bientôt abattues par précaution, les autorités préfectorales ont pris un arrêté de restriction des mouvements d’animaux et des produits « dans des zones de 3 et de 10 km autour du foyer », précisant qu’une partie de cette zone impactait le territoire belge. Ces mesures restrictives « pourront être levées au plus tôt 30 jours après assainissement de l’exploitation ». Les exploitants situés aux alentours sont priés par les autorités « de faire preuve de la plus grande vigilance et de signaler tout signe clinique suspect sur leurs volailles » et de respecter les « mesures de biosécurité ».

ajout commentaire Ajouter un commentaire 
 
 
 
 
   
 
Cuba. Des pigeons voyageurs transmettent les données électorales [189 lectures] 
 
  29/11/2017 08:00 par ΩFrançois 
images/rubriques/calendrier.jpg
NEWS
mini_171129075754720394.jpg

La Havane. Mardi 28 Novembre 2017. Bolivarinfos/CCN. Des dizaines de collèges électoraux de Guantánamo ont utilisé ce dimanche 400 pigeons voyageurs ainsi que des technologies modernes, pour garantir le flux de communications aux élections générales.


Cette province de l'île est montagneuse à 75%. L'utilisation de cette sorte d'oiseaux est nécessaire pour assurer les communications, surtout dans les endroits inextricables, a expliqué Alaín Alí Olivares Quiala, président de la filiale de Guantánamo de la Fédération de Colombophilie de Cuba (FCC).

Ceci s'ajoute à d'autres façons d'envoyer les données comme les installations de radio, de télévision, de téléphonie fixe et de portables, l’utilisation de vélos et de matériel de traction, a indiqué Tomás Sourt Martínez, président de la Commission Electorale Provinciale.

Chaque collège électoral possède 5 oiseaux qui sont envoyés 2 jours auparavant et leur efficacité a été prouvée dans d'autres situations, a indiqué Olivares Quiala.

On remet aux oiseaux un rapport chiffré placé dans une capsule fixée aux bagues d'identification qu'ils ont sur les pattes et on les lâche.

Lorsqu'ils sont arrivés à destination, les soigneurs envoient les informations reçues à la commission électorale correspondante.

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

ajout commentaire Ajouter un commentaire 
 
 
 
 
   
 
Près d'Honfleur, les pigeons voyageurs font leur tour de France [435 lectures] 
 
  10/07/2017 22:05 par ΩFrançois 
images/rubriques/calendrier.jpg
OUEST FRANCE :
mini_170710102436385330.jpg
Yanis, 11 ans, est colombophile dans l’Eure. Cinq pigeons voyageurs de son élevage ont pris leur envol depuis Pennedepie (Calvados). | Ouest-France

Cinq pigeons voyageurs sont partis de Pennedepie ce lundi 10 juillet 2017 vers Sainte-Colombe-la-Commanderie de l’Eure. Il s’agit de la 13e étape du tour de France colombophile.
Le 7e tour de France colombophile faisait étape à Pennedepie, près de Honfleur (Calvados), ce lundi 10 juillet 2017. Les pigeons de Yanis Sénécot, colombophile de 11 ans dans l’Eure, se sont envolés de la mairie pour rejoindre leur commune d’origine Sainte-Colombe-la-Commanderie.

ajout commentaire Ajouter un commentaire 
 
 
 
 
   
 
L'arrivée du Tour de France colombophile se fera dans le Ternois [404 lectures] 
 
  09/07/2017 21:34 par ΩFrançois 
images/rubriques/calendrier.jpg
LA VOIX DU NORD : mini_170709095513417187.jpg Le Tour de France colombophile a pris son envol le 26 juin, à Salvagnac, dans le Tarn. Et l’arrivée de la dernière étape a lieu à Vaulx, mardi, chez Claude Bruhier. Un Tour de France qui n’est pas une compétition, mais plutôt un rendez-vous visant à mieux faire connaître la colombophilie au grand public. En ce moment, c’est le Tour de France. Et l’arrivée de la dernière étape se fera dans le Ternois, à Vaulx-lès-Auxi, ce mardi ! Sauf que là, on ne parle pas de petite reine, et du Tour de France cycliste. Mais du Tour de France colombophile, qui est parti de Salvagnac, commune située dans le Tarn, et qui se terminera à Vaulx-lès-Auxi, chez Claude Bruhier. « Je connais bien le président de la fédération nationale de colombophilie, il m’a demandé d’accueillir la dernière étape de ce Tour de France », explique celui qui est président de la société colombophile La Rapide auxiloise mais aussi président du groupement de Saint-Pol. Un groupement qui rassemble des associations sur un vaste territoire, d’Étaples à Avesnes-le-Comte en passant par Saint-Pol, Auchy, Pernes, etc. Recevoir cette dernière étape, c’est un clin d’½il plutôt sympa, pour ce colombophile qui est tombé dans cette discipline en 1974. « Mon premier pigeon, je l’ai eu chez un copain de l’École normale. » Depuis, la passion n’a cessé de grandir, et aujourd’hui, Claude Bruhier possède environ 150 de ces petits volatiles. Et bien entendu, il participe à des concours. « Il y en a tous les week-ends, du 15 avril jusqu’à la fin août. » Une passion qui prend du temps, parce qu’en plus des concours, il faut s’en occuper, de ces pigeons. « Mais élever les pigeons, ça me plaît vraiment. Et puis il y a aussi le contact avec les gens. » Dur d’attirer les jeunes Mais revenons à ce fameux Tour de France, dont c’est la septième édition. Comment ça marche ? Ici, on n’est pas dans une compétition. « L’idée, c’est de faire découvrir la colombophilie, d’expliquer comment ça marche, de parler de notre passion. » Une discipline qui a un peu de mal à attirer les jeunes. « Sur Auxi, on en a quelques-uns, mais c’est vrai que ça devient de plus en plus difficile d’en faire venir de nouveaux. » Pour chaque étape du Tour de France, l’éleveur qui est choisi pour être ville d’arrivée sélectionne cinq de ses pigeons qu’il conduit à la ville de départ. Pour Claude Bruhier, ce sera à Monts, dans l’Oise. Ses pigeons devront parcourir une distance d’environ 120 km pour rallier leur pigeonnier de Vaulx. Pas très long, en fait, quand on sait que ces petites bêtes peuvent traverser la France en une journée à des vitesses qui peuvent dépasser les 100 km/h. De vrais athlètes, les pigeons voyageurs ! Si les cinq pigeons de Claude Bruhier devraient rallier l’arrivée sans trop de souci, reste à savoir à quelle heure. « En fait, c’est difficile à dire. Tout dépendra du temps. Mais je pense qu’ils devraient rentrer aux alentours de midi. » Et Claude Bruhier espère bien qu’ils arriveront groupés. « Quand tu vois arriver tes pigeons en même temps, c’est toujours un beau moment… »

ajout commentaire Ajouter un commentaire 
 
 
 
 
   
 
Fête des colombophiles [383 lectures] 
 
  02/07/2017 09:06 par ΩFrançois 
images/rubriques/calendrier.jpg
LA DEPECHE :
mini_170702092532138938.jpg
Le départ vers le pigeonnier des colombes Albigeoises./ Photo G. C

Les colombophiles toulousains, aidés par un temps clément, étaient de sortie festive au lac des pêcheurs à Tournefeuille. C'est dans le cadre d'une manifestation nationale de promotion de la colombophilie qu'a eu lieu cet évènement, une nouveauté dans la métropole. C'est Alain Trivellato le seul colombophile local qui a porté cette fête avec ses amis et leurs épouses des communes alentour. Dans le cadre d'un tour de France, cinq colombes Albigeoises ont été symboliquement libérées et ont retrouvé une heure après leur propriétaire à Albi. La quarantaine de colombes Tournefeuillaises, elles, ont mis moins de temps pour retrouver leurs nichoirs à un kilomètre. Ce sport réunit des passionnés qui forment un réseau national et qui organisent de vraies compétitions chronométrées ! Là aussi l'informatique est présente, chaque pigeon ayant une bague électronique d'identification, très utile en particulier dans les compétitions.

Mais si les pigeons n'ont pas besoin de GPS pour trouver leur route du retour, l'imprévu et notamment la rencontre d'une belle colombe ou, plus gênant, d'un rapace peut toujours arriver. La mairie était présente avec Pierre Dufour conseiller municipal ayant connu ce sport dans sa famille.

La Dépêche du Midi

ajout commentaire Ajouter un commentaire 
 
 
 
 
   
 
Passer une matinée chez les colombophiles de la Manche, ce dimanche [211 lectures] 
 
  15/06/2017 08:32 par ΩFrançois 
images/rubriques/calendrier.jpg
OUEST FRANCE
mini_170615085153889889.jpg
Andrée Breton, du groupement colombophile de la Manche, élève environ 90 pigeons voyageurs dans son jardin, à Saint-Lô.
Cinq colombophiles du groupement de la Manche ouvrent leurs portes aux curieux ce dimanche.

Dimanche, cinq colombophiles du groupement de la Manche ouvrent leurs portes aux curieux. Ces derniers pourront assister au retour de pigeons voyageurs lâchés de Cholet quelques heures plus tôt.






ajout commentaire Ajouter un commentaire 
 
 
 
 
   
 
La commune de Limas sera ville-étape du 7e tour de France des pigeons [245 lectures] 
 
  21/04/2017 12:23 par ΩFrançois 
images/rubriques/calendrier.jpg
LE PROGRES
mini_170423040625712358.jpg
La Fédération colombophile Française organise, du 26 juin au 12 juillet 2017, son 7e tour de France des pigeons de course (pigeons voyageurs).
Cette manifestation nationale couvrira 17 villes-étapes à travers toute la France sur 15 jours, dont Limas, 7e étape, les 29-30 juin,.
Le principe est simple, une équipe de 5 pigeons appartenant au même colombophile sera lâchée par un autre colombophile et devra rallier son pigeonnier d'origine.
Le but de cette opération consiste d'abord et avant tout à mieux faire connaître le pigeon voyageur, ses capacités et la passion qui anime les quelque 11500 colombophiles en France avant d'y voir tout esprit de compétition indiquent les organisateurs dans un communiqué.

ajout commentaire Ajouter un commentaire 
 
 
 
 
   
 
Grippe aviaire : les concours de pigeons voyageurs autorisés [282 lectures] 
 
  01/04/2017 08:46 par ΩFrançois 
images/rubriques/calendrier.jpg
ARRETE au J.O.
mini_170401090036691299.jpg
A partir du 1er avril, les compétitions de pigeons voyageurs pourront reprendre dans les territoires où le niveau de risque de grippe aviaire est élevé.
Les colombophiles sont soulagés. La grippe aviaire ne menace pas les compétitions de pigeons voyageurs. A partir du 1er avril, les compétitions pourront reprendre dans les territoires où le niveau de risque est élevé. Jusqu’au 31 août les détenteurs de ces oiseaux devront déplacer les pigeons « dans des paniers de transport qui ont été nettoyés et désinfectés au préalable », indique un arrêté publié ce 30 mars au Journal Officiel. Ce texte modifie l’arrêté du 16 mars 2017.

Le Président de la Fédération française de colombophilie, Jean-Jacques Dupuis, s’est réjoui sur son site internet. « Le travail acharné de ces longues dernières semaines a enfin fini par payer et nos différents déplacements à Paris, nos différents entretiens avec les responsables de la DGAL (Direction générale de l’alimentation) et de l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail), nos arguments développés ont fini par convaincre », écrit-il.
485 élevages contaminés

Il faut dire que pour la Fédération – qui compte plus de 11 300 adhérents -, l’enjeu était important. Du 26 juin au 12 juillet prochains se joue le 7ème tour de France à tire d’ailes. Une compétition en 15 étapes et longue de plus de 1 400 km. Bien qu’ils s’envoleront de Salvagnac (Tarn), les pigeons ne devraient pas survoler la région du Sud-Ouest, un territoire durement touché par l’épizootie de grippe aviaire.

Au 29 mars, le ministère de l’Agriculture a recensé 485 foyers d’influenza aviaire dans des élevages et 55 dans la faune sauvage. Avec 286 cas de H5N8, les Landes sont le département est le plus ravagé.

Il y a quelques semaines, le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, avait indiqué que les restrictions de mouvements des animaux et l’abattage préventif ont été efficaces pour éradiquer le virus. La propagation du virus était en net recul, à tel point que la reprise de la production a été possible dans 536 communes à condition que les volailles soient confinées pendant au moins 4 semaines. « Si la situation continue à évoluer favorablement, les palmipèdes pourraient être remis en place à partir de la fin mai comme l’avait envisagé le ministre en déplacement dans les Landes le 21 février dernier », a indiqué le ministère.
485 élevages contaminés

Il faut dire que pour la Fédération – qui compte plus de 11 300 adhérents -, l’enjeu était important. Du 26 juin au 12 juillet prochains se joue le 7ème tour de France à tire d’ailes. Une compétition en 15 étapes et longue de plus de 1 400 km. Bien qu’ils s’envoleront de Salvagnac (Tarn), les pigeons ne devraient pas survoler la région du Sud-Ouest, un territoire durement touché par l’épizootie de grippe aviaire.

Au 29 mars, le ministère de l’Agriculture a recensé 485 foyers d’influenza aviaire dans des élevages et 55 dans la faune sauvage. Avec 286 cas de H5N8, les Landes sont le département est le plus ravagé.

Il y a quelques semaines, le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, avait indiqué que les restrictions de mouvements des animaux et l’abattage préventif ont été efficaces pour éradiquer le virus. La propagation du virus était en net recul, à tel point que la reprise de la production a été possible dans 536 communes à condition que les volailles soient confinées pendant au moins 4 semaines. « Si la situation continue à évoluer favorablement, les palmipèdes pourraient être remis en place à partir de la fin mai comme l’avait envisagé le ministre en déplacement dans les Landes le 21 février dernier », a indiqué le ministère.




ajout commentaire Ajouter un commentaire 
 
 
 
 
   
 
Dimanche, à Brionne, salon international de la colombophilie [862 lectures] 
 
  26/01/2017 07:19 par ΩFrançois 
images/rubriques/calendrier.jpg
mini_170126073441944180.jpg Brionne. Le Salon international de la colombophilie se tient ce dimanche à la salle des fêtes. On y attend 1 000 visiteurs qui pourront découvrir les coulisses d’une passion qui a traversé les âges. Dimanche prochain se tiendra la 23e édition du Salon de la colombophilie, à la salle des fêtes de Brionne. Une manifestation traditionnelle où tous les amateurs passionnés de ce sport ancestral pourront trouver tout ce dont ils ont besoin pour pratiquer l’élevage de ces volatiles d’exception capables de retrouver leur chemin à plusieurs centaines de kilomètres de leur pigeonnier. « L’élevage de pigeons voyageurs est une véritable passion. On dit souvent que c’est un peu comme l’élevage des chevaux de course mais en moins coûteux et donc plus abordable pour les gens peu fortunés. Les concours de vol de pigeons ont lieu au printemps et en début d’été », explique Serge Couturier, le président de La colombe brionnaise, association locale organisatrice du salon. La saison d’hiver est consacrée à la sélection et à la reproduction des meilleurs pigeons de compétition. Près de 600 seront exposés durant ce week-end par une vingtaine d’éleveurs venus de toutes les régions de France, et notamment des Hauts-de-France, et de la région Centre Val-de-Loire. Plusieurs concours départageront les plus beaux pigeons suivant les catégories standards, alaires (envergure des ailes et capacité du pigeon à prendre le vent) et beauté. Plus de 1 000 ¤ de prix seront mis en jeu pour les trois premiers de chaque catégorie. » La Ville apporte son soutien à l’événement qui attire environ 1 000 visiteurs à chaque salon. Il y aura des ventes de pigeons organisées durant la journée. Des aliments spécialisés et du matériel adéquat seront proposés à la vente, ainsi que des produits régionaux et artisanaux. « Toutes les personnes intéressées peuvent venir découvrir l’univers de la colombophilie durant cette journée », insiste le président de La Colombe Brionnaise. Infos pratiques Salon International Colombophile, à la salle des fêtes de Brionne, dimanche 29 janvier, de 10 h à 17 h 30. Restauration avec réservation prévue sur place. Entrée gratuite. Renseignements au 06 81 93 34 57. Colombophile de père en fils Serge Couturier est un ancien athlète de haut niveau (marche athlétique). Il n’y a donc rien d’étonnant qu’il entraîne sa centaine de pigeons comme de futurs champions. « Déjà, mon grand-père qui était berger, avait récupéré un pigeon parachuté pendant la guerre. Il l’avait alors libéré de sa boîte en glissant un message destiné à l’Angleterre. Ceci lui avait valu de recevoir un diplôme après la Libération. Mon père aussi était colombophile et j’ai tout naturellement pris le relais après lui », indique le retraité qui participe chaque année à une vingtaine de concours. Tous les jours, le passionné soigne les pensionnaires de son pigeonnier qui se situe derrière sa maison « en ajoutant des vitamines à leur ration ». Avant les compétitions, Serge prépare ses volatiles préférés aux petits oignons pour les épreuves de l’année. Au programme : entraînement à la vitesse, course de demi-fond et course de fond. « Mes succès m’ont, entre autres, valu de recevoir une médaille de bronze et une autre d’argent. » Autre préoccupation de cet éleveur : la sélection de ses bêtes de courses pour l’accouplement afin de conserver les meilleures souches. Il reste de tout cela que la plus grande fierté de Serge a été d’être élevé au rang de chevalier de l’Ordre du mérite agricole.

ajout commentaire Ajouter un commentaire 
 
 
 
 
   
 
Le plus grand pigeonnier de France à Thionville [694 lectures] 
 
  19/01/2017 15:06 par ΩFrançois 
images/rubriques/calendrier.jpg
REPUBLICAIN LORRAIN
mini_170119032251380625.jpg
Comme il y a huit ans, Thionville accueille le congrès national des colombophiles du 20 au 22 janvier. Plusieurs centaines de spécimens seront exposés salle Jean-Burger pour un spectacle de haute volée.
Thionville s’apprête à accueillir pour la deuxième fois le Congrès national des colombophiles. Près de trois cents éleveurs de tout l’Hexagone sont attendus à partir de demain et jusqu’au dimanche 22 janvier.

Depuis près de quinze mois, Christian Sgombri ½uvre pour que ces trois jours soient une totale réussite. « Heureusement, je peux compter sur une équipe de 52 volontaires pour m’épauler », se félicite celui qui occupe également la présidence de la fédération régionale Lorraine Champagne-Ardenne et la vice-présidence de la Fédération colombophile française.

« On attend entre 2 000 et 3 000 personnes sur ces trois jours et il faut bien loger et nourrir les 300 délégués venus de tout le pays, mais aussi nos invités issus des fédérations anglaise, allemande, hollandaise, belge, suisse et hongroise », détaille ce passionné hayangeois. « Tout l’intérêt du colombophile est d’obtenir le pigeon voyageur le plus endurant et le plus rapide. Ce sont de vrais athlètes, des boules de muscles », s’enflamme-t-il.

Un air de Formule 1

Le public pourra mieux l’apprécier ce week-end, en découvrant les pigeons exposés salle Jean-Burger. « La plupart participeront au Championnat de France. Cela signifie qu’ils ont déjà montré leurs capacités sur des épreuves de près de mille cinq cents kilomètres. Ça mérite bien le vase de Sèvres offert chaque année par le président de la République ! »

Une autre partie de l’exposition sera dédiée au championnat alaire. Là, il s’agit pour les jurés de noter l’aptitude au vol de tel ou tel oiseau présenté. Cela revient à présélectionner ceux qui seront les champions de demain. L’objectif est de trouver la meilleure aptitude au vol de ce pigeon de compétition, véritable Formule 1 des oiseaux volants, puisque la vitesse moyenne de vol du pigeon voyageur est de 70 km/h, pouvant parfois aller jusqu’à plus de 100 km/h.

Sur place également, se trouveront de nombreux stands commerciaux de matériel de colombophilie. Des pigeons d’éleveurs renommés seront aussi en vente. Le musée colombophile militaire est attendu ainsi que des stands d’artisans et de produits du terroir.

La manifestation des colombophiles ne sera pas perturbée par les mesures de confinement liées à la grippe aviaire. Ces oiseaux ne sont pas classés comme des volailles. Ils ne sont donc pas concernés par les mesures induites par cette épidémie.

ajout commentaire Ajouter un commentaire 
 
 
 
 
   
 
Espace Membre :
 
 
Privé Masquer le formulaire de connexion
 
 
membres on-line :
 
 
En ce moment:
2 membres
37 visiteurs
1257 visites aujourd’hui

Record visites :
10/01/18 : 4479 visites
Record membres :
31/01/10 : 153 membres
Record simultané :
22/07/12 : 308 visiteurs
03/01/10 : 30 membres

Avatar
 2649 posts
 
Avatar
 49 posts
 

5 230 544 visiteurs
depuis le 27/08/2008
 
 
Nuage de mots
 
 
This will be shown to users with no Flash or Javascript.
 
 
Liens Web :