ban  
  Accueil   Accueil  | forum   Forum  | Livre d'or   Livre d’or  | Contact   Contact  | Liens Web   Liens Web  
 
Menu :
 
   
 
Forum :
 
 

 
 
Forum : Masquer l’entête
 
 
Accès rapide :

 

Effectuer une Recherche avancée OU


 
 
postons des histoires drôles  [331 réponses]
 
 



 
 
 
 
 
 
 
 
 
lsb50370
starsj7.png
Posteur Supreme


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 6003
Inscrit(e) le: 14 octobre 2009
Imprimer Permalien jeudi 8 septembre 2016 à 01:46  

En retraite, on a plus de temps pour comprendre les femmes !
Quelques expériences personnelles .....
------------
Ma femme s'est assise sur le sofa près de moi pendant que je zappais avec la télécommande
Elle m'a demandé : « Qu'est-ce qu'il y a sur la télé ? »
J'ai répondu : « De la poussière ».
Et la dispute a commencé ....
----------------
Ma femme hésitait au sujet de ce qu'elle voulait pour notre prochain anniversaire de mariage. Elle dit : « Je veux quelque chose qui a du punch et qui passe de 0 à 130 en l'espace de 3 secondes. »
Je lui ai acheté une balance.
Et la dispute a commencé ....
-------------------
La tondeuse à gazon est tombée en panne, ma femme n'arrêtait pas de me demander de la réparer. Mais, j'avais toujours autre chose à faire : ma voiture, la pêche, les copains ....
Un jour, pour me culpabiliser, elle s'est assise sur la pelouse et s'est mise à couper l'herbe avec des petits ciseaux de couture.
J'ai alors pris une brosse à dents et je lui ai dit : « Quand tu auras fini de couper la pelouse, tu pourras balayer l'entrée. »
Et la dispute a commencé ....
-----------------
Ma femme se regardait dans un miroir. Elle n'était pas très contente de ce qu'elle voyait.
Elle me dit : « Je me sens horrible ; j'ai l'air vieille, grosse et laide. J'ai vraiment besoin que tu me fasses un compliment ! »
Je lui ai répondu : « Ta vision est excellente ! »
Et la dispute a commencé ....
-------------
Ma femme et moi étions à une réunion d'anciens de son école. Il y avait un homme complètement saoul, buvant verre après verre.
Je demande à ma femme : « Tu le connais ? »
« Oui, dit-elle en soupirant, nous sommes sortis ensemble. Il a commencé à boire quand nous nous sommes séparés. Il n'a jamais cessé depuis. »
Je lui ai répondu : « Qui aurait pu penser que l'on pouvait fêter ça si longtemps ! »
Et la dispute a commencé ....
---------------------
En arrivant à la maison hier soir, ma femme me demande de la sortir dans un endroit cher.
Je l'ai amenée à la station-service.
Et la dispute a commencé ....
--------------
Au supermarché, j'ai demandé à ma femme si nous pouvions prendre une caisse de bière à 25 euros.
Elle me dit non, et, sans me demander mon avis, elle se prit un pot de crème revitalisant pour la peau à 15 euros.
Je lui ai fait remarquer que la caisse de bière m'aiderait plus à la trouver belle que son pot de crème.
Et la dispute a commencé ....
----------------
L'autre jour, j'ai demandé à ma femme où elle désirait aller pour notre anniversaire de mariage.
Elle me répond : « Quelque part où ça fait longtemps que je ne suis pas allée. »
Je lui ai proposé d'aller dans la cuisine.
Et la dispute a commencé ....
----------------
Eh oui ! Pour un rien elles se fâchent !
Allez les comprendre !.... Pas facile la retraite !.....


Réponse ci-dessus posté le dimanche 04 septembre 2016 : 10:29




MIRACULEUX !
La migraine :
Un brave garçon est venu faire la connaissance des parents de sa fiancée.
Le repas touche à sa fin lorsque la jeune fille se plaint de migraine.
Le jeune homme l'accompagne jusqu'à sa chambre... et ne redescend qu'une heure plus tard.
Le papa de la jeune fille lit son journal dans le salon.
En voyant revenir le prétendant, il lui dit :
« Vous êtes resté bien longtemps auprès d'elle, mon garçon ! »
« Oui ! Elle n'était pas bien. Je lui ai donné un petit médicament. »
Alors, le père observe le jeune homme, et lui répond :
« Bien, bien ! Maintenant qu'elle a pris son médicament, refermez donc votre armoire à pharmacie.


Ce qui est grave ce n'est pas tellement d'être con, c'est de le rester !

http://pigeon-voyageur-manche.webnode.fr/


E-mail Anti-spam


 
 
 
 
 
 
ΩFrançois
Modérateur
starsr7.png
Posteur Supreme


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 3273
Inscrit(e) le: 28 août 2008
Imprimer Permalien mercredi 28 septembre 2016 à 14:19  

Un homme retrouve un de ses amis assis dans un fauteuil roulant pour handicapé.
> > > >

- Qu'est-ce qui t'est arrivé ? - Un accident de voiture.
> > > > Les médecins ont dit que je resterai paralysé à vie.

- Mon pauvre ! C'est épouvantable !

L'autre lui fait signe de se pencher et lui glisse à l'oreille :

- C'est un secret, ne le répète à personne, mais je n'ai rien.

J'ai tout simulé pour toucher les cent briques de l'assurance, et ça a marché !

- Et tu vas jouer au paralytique toute ta vie pour cent briques ?

- Bien sûr que non, la semaine prochaine, je pars pour un pèlerinage à Lourdes...









Aux Urgences...

Un homme est transporté aux urgences à l'hôpital avec les deux oreilles sérieusement brûlées.
> > > > - Comment est-ce arrivé ? Lui demande le médecin de service.

- Figurez-vous que j'étais en train de repasser une chemise, et voilà que le téléphone a sonné.

Alors machinalement, j'ai porté le fer à mon oreille et j'ai fait : « Allô ! »

D'accord pour l'oreille droite, je comprends, mais l'autre ?

- L'autre, c'est quand j'ai voulu appeler l'ambulance.









Dans un café parisien...

Un homme est en train de s'enivrer en buvant cognac sur cognac.
> > > > Une dame qui se trouve à la table voisine lui dit :

- Monsieur, vous devriez arrêter. Songez que chaque année, l'alcool tue plus de trente mille Français...

Et l'autre répond : - Je m'en fous, je suis canadien !!!!!!!!









Deux grand-mères Alsaciennes discutent...

- Ma petite fille se marie la semaine prochaine !
> > > > - Ah, vraiment ? Félicitations ! Et le mari vient d'où ?

- De Faïsbouck, mais ne me demande pas où c' est !









Intéressée

Deux copines discutent : - Et toi, c'est qui ton auteur préféré ?
> > > > - Mon amant.

- Ah bon ? Et qu'est ce qu'il écrit ?

- Des chèques.









La vérité sort de la bouche des enfants

Dans une classe de CM2, l'instituteur donne un cours sur la faune africaine.
> > > > Il dit : - Le lion est le roi des animaux. Il ne craint qu'un seul animal. Lequel ?

Un petit garçon lève le doigt et répond : - La lionne.









Délirante...

Un médecin examine une vieille dame qui est en pleine agonie.
> > > > Il demande à son mari : - ça fait longtemps qu'elle râle comme ça ?

- Depuis qu'on est mariés.






> > > > Alors là, le niveau est élevé.............


> > > > Une femme prend son bain avec son chien.
> > > > Le chien pète, la femme meurt noyée.
> > > > Quelle est la race du chien ???





Le pé ki nois


François SANCHEZ


E-mail Anti-spam Visiter son site


 
 
 
 
 
 
lsb50370
starsj7.png
Posteur Supreme


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 6003
Inscrit(e) le: 14 octobre 2009
Imprimer Permalien samedi 12 novembre 2016 à 09:53  

Un homme gentil, calme et respectable entre dans une pharmacie et se rend au comptoir de la pharmacienne.
Il la regarde droit dans les yeux et lui dit : « Je veux acheter du cyanure »
La pharmacienne lui demande : « Mais pourquoi vous faut-il du cyanure ? »
L'homme répond : « J'en ai besoin pour empoisonner mon épouse ».
La pharmacienne abasourdie s'exclame : « Que Dieu nous protège ! Je ne peux pas vous donner du cyanure pour tuer votre épouse, c'est contre la loi !
Je pourrais perdre ma licence ! On se ferait mettre tous les deux en prison ! Toutes sortes de mauvaises choses pourraient arriver ! Absolument pas ! " JE NE PEUX PAS VOUS VENDRE DU CYANURE ". »
L'homme cherche dans son manteau et sort une photo de son épouse au lit avec le mari de la pharmacienne.
La pharmacienne regarde la photo et lui dit : « Je ne savais pas que vous aviez une ordonnance... »

Réponse ci-dessus posté le mercredi 05 octobre 2016 : 11:48




Dans un village, le vieux curé, ne voulait pas entendre les femmes lui dire qu’elles avaient trompé leur mari.
Si bien que lorsqu'elles trompaient leur mari, il fallait qu'elles disent :"Monsieur le curé, je suis tombée dans le lavoir."
Un jour, le vieux curé voit arriver son remplaçant, un jeune prêtre. Il le met au courant de la vie dans le village, le présente aux notoriétés et arrive le jour de confesse.
Une phrase revenait souvent : "Monsieur le curé, je suis tombée dans le lavoir".
Au bout de quelques semaines, le jeune prêtre va voir le maire, pour qu'il fasse faire de suite des travaux au lavoir, pour arrêter tous ces accidents récurrents.
Le maire étant au courant de la fameuse phrase, lui tape sur l’épaule et le rassure en lui disant que ce n’est pas bien grave, et qu’il n’y a jamais eu de blessées.
Le jeune curé, lui répond :
"À votre place, je ferais rapidement les travaux car votre femme est tombée trois fois dedans la semaine dernière !"



Réponse ci-dessus posté le dimanche 09 octobre 2016 : 00:40



Le téléphone sonne juste au moment où un plombier part au restaurant avec sa fiancée.
- Bonsoir monsieur le plombier, ici le docteur Dupont, votre médecin.
- Bonsoir docteur, que puis-je faire pour vous ?
- Écoutez, mes toilettes sont bouchées, je n'arrive pas à les réparer. Venez chez moi tout de suite !
- Mais docteur, nous sommes vendredi soir, j'ai réservé une table au restaurant, j'y vais avec ma fiancée !
- Ecoutez ! Quand vous êtes malade et que vous m'appelez, vous ne demandez pas si je suis en train de partir avec ma femme au théâtre. Moi, je viens quand vous avez besoin de moi.
- Bien sûr docteur, je serai chez vous dans 10 minutes.
10 minutes passent et le plombier arrive en costume trois pièces gris.
Il se dirige directement vers les toilettes, jette deux pastilles blanches dans les WC et en les regardant mousser dit :
- Voilà, j'ai mis deux pastilles, je vous en laisse encore 6, mettez-en une toutes les 6 heures. Observez bien vos toilettes pendant le week-end et, si ça ne s'améliore pas, vous me rappelez lundi !


Réponse ci-dessus posté le vendredi 14 octobre 2016 : 07:12



A l'hôpital, une superbe jeune femme attend dans le couloir sur sa civière avant d'être conduite au bloc opératoire pour subir une petite intervention.
Elle s'inquiète un peu quand même, d'autant plus que l'heure tourne...
Un type en blouse blanche s'approche, relève le drap qui la recouvre et examine son corps nu.
Il rabat le drap, s'éloigne vers d'autres blouses blanches et discute.
Un deuxième en blouse blanche s'approche, relève le drap et l'examine.
Puis il repart.
Quand le troisième blouse blanche approche, lève le drap et la scrute, la jeune femme s'impatiente :
- C'est bien beau toutes ces auscultations, mais quand allez-vous m'opérer ?
L'homme en blouse blanche hausse les épaules :
- Je n'en ai aucune idée... nous on repeint le couloir !
------------------------------ ----------------
A la porte du ciel, un type furieux se présente devant saint Pierre.
- Mais bon sang, qu'est-ce que je fais là ? hurle-t-il.
Regardez-moi : j'ai 35 ans, je suis en pleine forme, je ne bois pas, je ne fume pas, hier soir je me couche bien sagement dans mon lit et voilà que je me retrouve au ciel ! C'est certainement une erreur !
- Eh bien ! Ça n'est jamais arrivé, mais enfin je vais vérifier, répond Saint Pierre, troublé. Comment vous appelez-vous ?
- Dugommeau. Norbert Dugommeau.
- Oui... Et quel est votre métier ?
- Garagiste.
- Oui... Ah, voilà, j'ai votre fiche. Dugommeau Norbert, garagiste... Eh bien, monsieur Dugommeau, vous êtes mort de vieillesse, c'est tout.
- De vieillesse ? Mais enfin ce n'est pas possible, je n'ai que 35 ans...
- Ah moi je ne sais pas, monsieur Dugommeau. Mais on a fait le compte de toutes les heures de main d'½uvre que vous avez facturées, et ça donne 123 ans.
------------------------------
- Docteur, je suis très inquiet. Votre diagnostic n'est pas le même que celui de votre confrère.
- Je sais. C'est souvent comme ça ! Mais l'autopsie prouvera que j'avais raison.


Réponse ci-dessus posté le mercredi 02 novembre 2016 : 00:43



Un curé va voir son collègue du village voisin.
Cher collègue, il faut absolument que tu me confesses tout de suite.
Oui bien sûr, je t’écoute.
Hier soir, j’ai rendu visite à une jeune et belle veuve de mon village pour la consoler de la perte de son mari.
Et après une petite demi-heure, cette femme m’a demandé de lui faire l’amour !
Bien entendu j’ai refusé, elle s’est déshabillée et toute nue elle se trémoussait devant moi.
Je suis resté de marbre et je suis parti sur le champ !
Bien ! et alors...
Et alors, rien, je suis rentré en courant, mais j’avais quand même regardé cette femme toute nue.
Comme pénitence tu vas rentrer et jusqu’à la fin de cette semaine, tu vas boire 20 l. d’eau par jour !
- Quoi ? 20 litres par jour ?
- Eh oui, c’est la dose quotidienne d’un âne.

Réponse ci-dessus posté le mercredi 02 novembre 2016 : 01:03



Ce n'est as vraiment drôle !

La langue française dans toute sa splendeur!
Ortograf !! Sublime !!!

CHAIR MADAME VALLO BELLEQUASSEME

Najat, vous perméter que je vous appel Najat, in ?
Je suis trait comptant.
Je suis d’accort à sans pour sans avec la raiforme de lortograf.
Enfaim kelk1 qui nous a comprix. Je nan pouvez plus du prof de fransé qui nous parle toujour de Cornaye, hauteur qui est deja maure. Moi qui narive pas a terminet le dernier Musso !
ll paré que vous avez soustenu la téaurie du janre. Cé quoi sa ?
abiyer les garsons en fille ? Vous dépasser les baurnes.
Mai vous avez rézon. Les maux sont trot conpliké. Tous ses axan nainportou, c’été une turi. Depuis la maternaile, les dictez son mont cochemarre.
Heureuzeman ke lé naute on tété suprimais.
Avent, j’avez des bultains grave. Vou zavé changer toussa.
An plusse, sur Kanal vous aitié vréman jantye avaique un barebu.
Part pitiez, ne féte pas come vautre colaig KristiannTobiraz, ne kiter pa le gouvairnemans.
J’éme bocou vautre sous-rire. Dézormai, il est clair mé journez.
J’avous, il y a dé foie ou je saiche les colle. Ne le raipété pa a ma maire. Elle manpecheraie de regardé Ze Voilless. Sept un secré antre nous. Vous aite la mayeure ministr. Mairsi de nous zanlevez cé trés d’union ki son tinutil.
Jé une favoeur a vous deux mandez. Mintenand je voudré fer un staje dent vo buros rue de Grrrnell. Vou savet, grasse avou, je vé bientaut avoir mon back lé doa den le né. Cé mairvéyeu. Sa cera un tré bo kado pour mais 23 zan. Je vou quiffe.
N'oublié pa d'utilizé Bcc (Cci pour Outlouk Expresse) lor du transfaire di méle et d'efassr toutte lé adresse pré cédantes. Deux sete fasson, vous laissé lé spammeurs et 'heur acztivités en deux ors de vo mèle.'


Réponse ci-dessus posté le samedi 05 novembre 2016 : 17:27



Deux amis discutent des primaires politiques :
- Je ne comprends pas qu'on appelle ça des primaires, on devrait dire des préliminaires puisqu'on est sûr qu'on va se faire baiser !
- C'est pas faux...
smiley sg3aglolg3ag.gif

Réponse ci-dessus posté le lundi 07 novembre 2016 : 08:44



Un Papy et une Mamie de 80 ans vont chez MacDo par une soirée d'hiver.
Le Papy et la Mamie passent à la caisse, paient le repas et vont s'installer à une table.
Sur le plateau de Papy se trouvent un hamburger, un paquet de frites et un coca.
Papy déballe le hamburger et le coupe en 2, il fait la même chose pour les frites.
Il place une moitié devant sa femme et l'autre moitié devant lui ; il prend une gorgée de Coca et donne ensuite son verre à Mamie qui en fait autant.
L'homme entame sa part de hamburger, frites.
Un jeune qui observe la scène depuis leur arrivée pense qu'ils n'ont pas les moyens de s'offrir un vrai repas chacun, il s'approche de leur table et, un peu gêné, leur propose de leur offrir un autre repas.
Papy le remercie et lui répond que tout va bien et qu'ils sont habitués à tout partager
Puis les gens autour d'eux s'aperçoivent que Mamie n'a encore rien touché et que de son côté, le mari est presque à la fin de son repas.
Le jeune homme les prie une dernière fois d'accepter.
Cette fois, c'est Mamie qui répond que ce n'est pas nécessaire, qu'ils sont habitués à tout partager.
A ce moment là, Papy a terminé son repas et s'essuie la bouche.
Le jeune homme dit à Mamie: "Madame, pourquoi ne mangez-vous pas ? Vous dites que vous partagez tout... je ne comprends pas !!"
Et la dame répond: "J'attends ses dents !!!


Réponse ci-dessus posté le lundi 07 novembre 2016 : 17:09



Quelle a été la réaction de Trump lorsqu’il a appris sa victoire ?

Il a ri...

smiley sg3aglolg3ag.gif


Réponse ci-dessus posté le jeudi 10 novembre 2016 : 09:59



Un couple se marie au début des années 30. Le mari et la femme décident d'avoir chacun une boîte en fer dans laquelle ils mettront un grain de riz chaque fois qu'ils auront trompé leur conjoint, et se promettent de ne jamais ouvrir la boîte de l'autre. Ils vivent heureux et atteignent ensemble l'âge de 90 ans. Le mari propose alors à sa femme, étant donné que le problème d'infidélité a pratiquement disparu, que chacun montre à l'autre le contenu de sa boite de riz, étant entendu qu'ils ne feront ni reproche ni réflexion. Le mari ouvre sa boîte, dans laquelle il y a cinq grains de riz :- Et oui, ma chérie, cela m'est arrivé cinq fois. Et toi ? La femme ouvre sa boîte... qui est vide. Le mari, très ému, dit :- Mais c'est merveilleux, ma chérie, quelle fidélité ! Et sa femme lui répond :- Dis-moi, espèce de grand imbécile, avec quel riz crois-tu que je t'ai nourri pendant toute la guerre...


Ce qui est grave ce n'est pas tellement d'être con, c'est de le rester !

http://pigeon-voyageur-manche.webnode.fr/


E-mail Anti-spam


 
 
 
 
 
 
manneke
starsj7.png
Posteur Supreme


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 1663
Inscrit(e) le: 17 mars 2014
Imprimer Permalien mardi 15 novembre 2016 à 10:32  

J'ai appelé un ancien collègue retraité comme moi pour savoir comment il allait.
Il m'a répondu que ça allait mais qu'il travaillait encore malgré qu'il ait pris sa retraite.
...
A ma question sur le sujet, il m'a répondu qu'il travaillait sur "une traitement aqua-thermique des céramiques, de l'aluminium et de l'acier, dans un environnement contraignant".

J'ai été impressionné sans vraiment savoir de quoi il en retournait jusqu'à ce que je comprenne qu'il faisait la vaisselle à l'eau chaude ... sous le contrôle de sa femme.

Pauvre pote !!!


Célestin Bryckaert



 
 
 
 
 
 
lsb50370
starsj7.png
Posteur Supreme


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 6003
Inscrit(e) le: 14 octobre 2009
Imprimer Permalien mardi 15 novembre 2016 à 11:28  


Citation de manneke :

.... mais qu'il travaillait encore malgré qu'il ait pris sa retraite. ...
A ma question sur le sujet, il m'a répondu qu'il travaillait sur "un traitement aqua-thermique des céramiques, de l'aluminium et de l'acier, dans un environnement contraignant". !!!


smiley sg3agbjg3ag.gif


Ce qui est grave ce n'est pas tellement d'être con, c'est de le rester !

http://pigeon-voyageur-manche.webnode.fr/


E-mail Anti-spam


 
 
 
 
 
 
ΩFrançois
Modérateur
starsr7.png
Posteur Supreme


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 3273
Inscrit(e) le: 28 août 2008
Imprimer Permalien mardi 15 novembre 2016 à 22:21  


Enfin une blague pas raciste : SIMPLEMENT GAULOISE
Dans une caserne française, l' adjudant rassemble tous les nouveaux...
et hurle :
"Les Bretons et les Corses à gauche ! Les Alsaciens et les Lorrains à
droite ! Les Provençaux et les Normands devant ! Les Ch'tis et les
Basques derrière !"
Un grand remue-ménage s' ensuit.
Quand la poussière est dissipée, l' adjudant voit qu' il reste 120
maghrébins et 80 noirs au milieu de la cour.

L' un d' eux lève le doigt et demande :"Et nous, les Français, on va
où .... ???"


François SANCHEZ


E-mail Anti-spam Visiter son site


 
 
 
 
 
 
lsb50370
starsj7.png
Posteur Supreme


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 6003
Inscrit(e) le: 14 octobre 2009
Imprimer Permalien vendredi 24 février 2017 à 23:52  

Un charter décolle de l'aéroport de Roissy.
Après avoir atteint son altitude de croisière, le Commandant s'adresse aux passagers via l'interphone :
Mesdames et messieurs, c'est le commandant de bord qui vous parle :
La météo est excellente et nous prévoyons un vol sans incident.
Nous devrions atterrir à l'Aéroport de New-York à 18h35.
Après le film, je vous conseille de vous détendre et...
Oh non ! Mon Dieu !
On entend un bruit sec et puis plus rien !
Silence de mort dans l'avion !
Les passagers se regardent !
Personne ne bouge !
L'avion maintient pourtant son cap et son altitude, mais...
Les hôtesses sourient nerveusement....... Mauvais signe .......
Après quelques minutes, le Commandant revient au micro
Je tiens à m'excuser pour l'incident de tout à l'heure, mais on a renversé du café brulant sur mon pantalon !
Vous devriez voir le devant de mon pantalon !
"C'est rien" crie un passager, si tu voyais l'arrière du mien !


Réponse ci-dessus posté le vendredi 09 décembre 2016 : 16:34




Un fermier décide d'aller au cinéma. Le vendeur de billets lui demande ce qu'il a sur son épaule ?
Le vieux fermier répond : - C'est mon poulet Chuck, c'est mon ami... Partout ou je vais, Chuck vient aussi !
- Je suis désolé mais votre poulet ne peut pas entrer, les animaux sont défendus dans le cinéma...
Le vieux fermier se rend derrière, dans une ruelle, et cache son poulet dans son pantalon et retourne acheter un billet.
Il entre dans le cinéma et s'assoit, à côté de deux veuves âgées.
Le film commence. Comme le poulet risque d'étouffer, le vieil homme déboutonne son pantalon afin que l'animal puisse sortir la tête.
La vieille dame assise à coté, dit à son amie :
- Maguy...
- Quoi ! dit Maguy...
- Le type assis à coté de moi, c'est un gros pervers...
- Pourquoi tu dis ça ? demande Maguy.
- Il a défait son pantalon et a sorti sa bestiole... chuchote-t-elle...
- Ne t'en fais pas, dit Maguy... A ton âge, tu en as vu bien d'autres.. !
- C'est ce que je pensais aussi, répond-t-elle ! Mais celle là, elle est ...spéciale... :
Elle mange .... mon popcorn !!!


Réponse ci-dessus posté le mercredi 28 décembre 2016 : 00:47



Cela faisait un certain temps que je soupçonnais ma femme d'avoir une relation extra conjugale.
Je suis donc rentré chez moi à l'improviste et évidemment, je l'ai trouvée complètement nue sur le lit.
J'ai immédiatement fouillé l'appartement pour trouver le coupable. En vain.
Et puis je me suis souvenu qu'habitant au 15ème étage d'une tour, nous disposions d'un petit balcon.
J'ai donc ouvert la porte-fenêtre et c'est là que j'ai vu cet homme, suspendu dans le vide et s'agrippant à la rambarde du balcon.
Je lui ai piétiné les mains pour qu'il tombe mais il tenait bon.
Alors je suis parti chercher un marteau.
À grands coups sur chaque main, il a fini par lâcher prise. Mais un arbre a amorti sa chute.
Voyant qu'il bougeait encore, j'ai attrapé le réfrigérateur de la cuisine et je l'ai fait basculer sur cet individu.
L'effort a été si violent que j'ai succombé à une crise cardiaque.
Et donc me voilà...
Ah bon ?, répond Saint Pierre, passionné. C'est bon, vous êtes admis au Paradis.
Un second homme se présente peu après et commence à raconter l'histoire de sa mort à Saint-Pierre.
Voyez-vous, débute-t-il, j'étais en train de repeindre mon balcon au 17ème étage d'une tour.
Mon tabouret a vacillé et j'ai basculé dans le vide. Mais j'ai eu la possibilité de me rattraper à un balcon deux étages plus bas.
Je pensais être sauvé quand le propriétaire de ce balcon a commencé à me piétiner les mains, puis à me casser les doigts à coups de marteau.
Il était fou ce type, furieux que je m'accroche à son balcon.
Et pire lorsque j'ai lâché prise, comme je ne suis pas mort tout de suite, il m'a balancé son frigo sur la tête pour m'achever.. Dingue...
Oui j'ai entendu parler de cette histoire, vous pouvez entrer au Paradis...
Un troisième homme arrive et entame lui aussi son récit à St Pierre :
Moi, j'ai rien compris, franchement, je ne sais pas comment tout ça est arrivé.
J'étais caché à poil dans un frigo...

Ça va, dit St Pierre, je connais la suite…


Réponse ci-dessus posté le mercredi 04 janvier 2017 : 00:19



Ah les objectifs !

Il y avait, dans un village, deux hommes qui s'appelaient Francis .
L'un était prêtre et l'autre chauffeur de taxi.
Le destin a voulu que tous deux meurent le même jour.
Ils arrivent au ciel et se présentent devant le Seigneur.
Francis, le chauffeur de taxi passe en premier.
Dieu consulte ses registres et lui dit :
Très bien, mon fils. Tu as gagné le Paradis. Tu as droit à une tunique en fils d'or et un bâton en platine. tu peux y aller.
Quand passe l'autre Francis, Dieu lui dit :
- Bien, tu as mérité le Paradis. Tu as droit à une tunique de lin et un bâton en chêne.
Le prêtre est surpris :
- Pardon Seigneur, mais il doit y avoir une erreur. Je suis bien Francis, le prêtre !
- Oui mon fils, tu as mérité le Paradis avec cette tunique de lin.
- Non ! Ce n'est pas possible ! Je connais l'autre Francis, il vivait dans mon village. C'était une catastrophe comme chauffeur de taxi ! Il avait des accrochages tous les jours, il roulait comme un dingue et conduisait très mal. Et moi j'ai passé 50 ans de ma vie à prêcher tous les dimanches à la paroisse. Comment est-il possible qu'on lui donne la tunique en fil d'or et à moi celle-ci ?
Et Dieu lui répond :
- Non, mon fils, il n' y a aucune erreur. Nous faisons maintenant des évaluations et des bilans.
- Comment ?... Je ne comprends pas.
- Oui. Nous travaillons aux résultats et avec des objectifs. Durant ces derniers 25 ans, chaque fois que tu prêchais, les paroissiens s'endormaient. Mais lui, chaque fois qu'il conduisait, tout le monde priait.

Réponse ci-dessus posté le lundi 09 janvier 2017 : 16:02



Citation du jour !

L'ordinateur, c'est comme la prostate, avec l'âge, tu as des problèmes de connexion et tu n'as plus de débit : faut peut être essayer une autre souris !

Réponse ci-dessus posté le samedi 14 janvier 2017 : 00:31



MORT à CAUSE DE L'ASPIRINE !!!!!!!! faites attention......

ATTENTION À LA GRIPPE . . ..
1er décès :
Un fonctionnaire de la D.... d'Auxerre vient de décéder de la grippe ......
En rentrant chez lui l'homme ne se sentait pas bien du tout : Vertiges, palpitation, jambes flageolantes, maux de ventre, etc .....
Sa femme l'a envoyé au lit et lui a dit de prendre : 2 aspirines .......
Le lendemain, elle l'a trouvé mort dans son lit.
Aussitôt, elle a appelé le médecin et lui a expliqué qu'elle lui avait donné 2 aspirines pour le faire transpirer, comme on fait d'habitude pour évacuer toutes les saloperies qu'on a dans le corps ....
Mais, Madame, vous l'avez tué !
Comment, dit la dame, vous m'accusez ?
Mais bien sûr Madame !
On ne fait pas transpirer un fonctionnaire !


Réponse ci-dessus posté le dimanche 22 janvier 2017 : 11:10



Vendre des médicaments ! ! !

À la Cafétéria du Centre Leclerc, Daniel dit à Jacques :
- Mon coude me fait mal à mourir, je crois que je vais devoir aller consulter mon médecin.
Jacques lui répond :
- Écoute, chez Leclerc il y a un comptoir pharmacie et un ordinateur qui fait des diagnostics.
Tu n'as qu'à fournir un échantillon d'urine, et 5 euros.
C'est plus rapide, plus fiable et moins cher que chez le docteur.
Daniel se rend au comptoir pharmacie de Leclerc (à côté du rayon charcuterie) et dépose son échantillon d'urine, 5 euros et il attend le résultat.
Trente secondes plus tard, l'ordinateur imprime le résultat :
Mr. Daniel T. vous souffrez d’un «Tennis Elbow» (épicondylite), badigeonnez votre coude de pommade Inflammose et prenez des cachets Coolmal 250 mg que vous trouverez dans la rangée n° 6.
Évitez les travaux lourds et tout ira mieux dans environ deux semaines.
Merci de faire vos courses chez Leclerc !
Daniel se demande comment un ordinateur peut être aussi fort.
Rentré chez lui, il veut en avoir le c½ur net, et petit malin il prépare un échantillon d'eau du robinet dans lequel il mélange de l'urine de son chien, de sa femme et de sa fille et un peu de son sperme, histoire de rigoler (enfin ça le fait rire, lui ).
Le lendemain il se rend au comptoir pharmacie chez Leclerc avec un sourire sardonique et dépose l'échantillon, 5 euros et attend le résultat.
Au bout de trente secondes, l'ordinateur imprime ceci :
Mr Daniel T :
- L'eau de votre robinet est trop dure, achetez un adoucisseur d'eau, vous en trouverez dans la rangée n° 9.
- Votre chien a des puces, lavez-le avec un shampoing SalDog et utilisez des pipettes de Canibestioles que vous trouverez dans la rangée n° 7.
- Votre fille a des problèmes avec le haschich, achetez-lui des substituts StoneStop en vente libre dans la rangée n° 10.
- Votre femme attend des jumeaux, mais vous n’en êtes pas le père. Achetez des comprimés de Bandachoc 15 mg à la rangée n° 8 et invitez votre femme ce soir pour un dîner romantique à notre cafétéria.
- Et surtout, arrêtez de vous masturber, sinon votre coude ne guérira jamais et votre femme aura toujours un amant.
Merci de faire vos courses chez Leclerc....
P.S. : C'était histoire de vous dérider un peu ...
sinon, vous trouverez la crème antiride dans l’allée n° 23 !


Réponse ci-dessus posté le vendredi 03 février 2017 : 23:33



Deux copains discutent dans l'escalier:
- "J'en ai marre, ça fait la deuxième fois qu'on me siphonne ma cuve à mazout pourtant la bouche de remplissage est bien cachée sous une vasque de fleurs ! "
- "Moi j'ai résolu le problème, j'ai acheté un gros bouchon rouge avec MAZOUT marqué dessus en blanc"
- "T'es fou ? ils n'ont même plus à chercher ? ! ! ! "
- "Ben ouais, mais le tuyau n'est pas relié à ma cuve à mazout... Il est raccordé à ma fosse septique : ça fait trois fois que les roms me la vident GRATOS en six mois !


Ce qui est grave ce n'est pas tellement d'être con, c'est de le rester !

http://pigeon-voyageur-manche.webnode.fr/


E-mail Anti-spam


 
 
 
 
 
 
BARNABY
starsj5.png
Maître


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 273
Inscrit(e) le: 20 décembre 2016
Imprimer Permalien mardi 25 juillet 2017 à 13:49  

Tous les jours, 10 amis se retrouvent au bar et partagent l’addition de 100 ¤ selon une répartition qui s’inspire du calcul de l’impôt sur le revenu:
· Les 4 premiers ne payent rien.
· Le 5ème paye 1 ¤
· Le 6ème paye 3 ¤
· Le 7ème paye 7 ¤
. Le 8ème paye 12 ¤
. Le 9ème paye 18 ¤
· Le dernier (le plus riche ?!) paye 59 ¤
Un jour le tenancier du bar leur dit:
« Comme vous êtes de bons clients, je vous fait
une remise de 20 ¤»
Les 4 premiers continuèrent à boire gratuitement. Mais comment les 6 autres, allaient diviser les 20 euros de remise de façon équitable ?
20 ¤ divisé par 6 = 3.33 ¤.
S’ils soustraient cette somme de leur partage alors le 5ème et 6ème devraient être payés pour boire leur bière.
Ils décident de réduire l’addition au prorata de ce qu'ils payent:
Le 5ème, comme les 4 premiers ne paya plus rien.
Le 6ème paya 2 ¤ au lieu de 3
Le 7ème paya 7 ¤ au lieu de 7
Le 8ème paya 9 ¤ au lieu de 12
Le 9ème paya 14 ¤ au lieu de 18
Le 10ème paya 50 ¤ au lieu de 59
Chacun compara son économie :
- J’ai seulement eu 1 ¤ sur les 20 ¤ dit le 6ème, il désigna le 10ème, lui, il a eu 9 ¤
- nous quatre n’avons rien eu du tout nous dirent les 4 premiers.
Les 9 cernèrent le 10ème et l’insultèrent.
La nuit suivante le 10ème (le plus riche ?!) ne vint pas.
Les neuf autres s’assirent et burent sans lui. Quant vint le moment de payer ils découvrirent qu'ils n’avaient pas assez d’argent pour payer ne serait-ce que la moitié de la note!


L’homme sage prend ses propres décisions, l‘homme ignorant suit l’opinion publique.



 
 
 
 
 
 
lsb50370
starsj7.png
Posteur Supreme


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 6003
Inscrit(e) le: 14 octobre 2009
Imprimer Permalien mercredi 11 octobre 2017 à 08:36  

Une fée dit à un couple marié :
Pour avoir été un couple si exemplaire depuis 25 ans, je vous accorde à chacun un v½u. La femme dit alors :"Je voudrais faire le tour du monde avec mon mari adoré. "La fée agite sa baguette magique, et abracadabra, des billets d'avion apparaissent dans la main de la femme.
Maintenant c'est au tour du mari : "Euh... c'est un instant très romantique, mais une opportunité comme celle-là n'arrive qu'une fois dans la vie. Alors je suis désolé ma chérie, mais j'aimerais avoir une femme 30 ans plus jeune que moi. "La femme est terriblement déçue, mais un v½u est un v½u. La fée fait un cercle avec sa baguette magique... Abracadabra ! Soudain le mari a 90 ans !


Réponse ci-dessus posté le mercredi 16 août 2017 : 15:19




C'est une femme qui rentre à la maison et qui dit à son mari :
- Tu te rends compte, chéri ? Je reviens de chez l'ophtalmologue avec maman, il parait qu'elle est presbyte !
- Ah ! C'est pas de chance, déjà qu'elle était casse couilles !


Réponse ci-dessus posté le lundi 18 septembre 2017 : 16:21



Un médecin demande à l'une de ses patientes blondes :
- Pourquoi mettez-vous de l'insecticide dans vos chaussures ?
- Parce que j'ai des fourmis dans les pieds !
-----------------
Pourquoi les blondes utilisent-elles du dentifrice pour laver les pulls ?
Parce qu'on leur a dit que le dentifrice rafraîchît la laine et renforce les mailles.
--------------------
Une mère à sa fille :
« Les voisines disent que tu couches avec ton fiancé ! »
La fille :« Les gens sont des mauvaises langues. Il suffit de coucher avec quelqu'un pour qu'aussitôt on dise que c'est ton fiancé ! »
----------------------
« Marie, ton mari va se jeter par la fenêtre ! »
« Dis à ce con qu'il a des cornes, pas des ailes !!! ».
--------------------
Entre voisines :
« Carmen es-tu malade ? Je te le demande car j'ai vu sortir un docteur de chez toi ce matin »
« Ecoute, hier matin j'ai vu sortir un militaire de chez toi et c'est pas pour autant que tu es en guerre, pas vrai ??? »
-------------------
Dites-moi madame, pour quel motif voulez-vous divorcer ?
« Mon mari me traite comme un chien ! »
« Il vous maltraite ? Il vous bat ? »
« Non, il veut que je lui sois fidèle !!!
--------------------
Deux Belges regardent le catalogue de la Redoute et voient les mannequins.
L'un dit à l'autre :
- As-tu vu les belles filles qu'il y a dans le catalogue ?
- Oui, putain qu'elles sont belles !
- As-tu vu le prix ?
- En effet, elles sont vraiment pas chères. À ce prix, moi je m'en achète une.
- Bonne idée, commande-la et si elle est aussi belle que dans le catalogue, moi aussi je m'en achète une.
Trois semaines plus tard, le Belge demande à son ami:
- Au fait, la fille que tu as commandée dans le catalogue La Redoute, est-elle arrivée?
- Non ! Mais ça devrait pas tarder car j'ai reçu ses vêtements hier.
---------------------
Une jeune journaliste de CNN avait entendu parler d'un très, très vieux juif qui se rendait deux fois par jour prier au mur des lamentations, depuis toujours.
Pensant tenir un sujet, elle se rend sur place et voit un très vieil homme marchant lentement vers le mur.
Après trois quarts d'heure de prière et alors qu'il s'éloigne lentement, appuyé sur sa canne, elle s'approche pour l'interviewer.
"Excusez-moi, Monsieur, je suis Rebecca Smith de CNN. Quel est votre nom ?
"Moshe Rosenberg" répond-t-il.
"Depuis combien de temps venez-vous prier ici ?"
"Plus de 60 ans" répond-t-il.
"60 ans ! C'est incroyable ! Et pourquoi priez-vous ?"
"Je prie pour la paix entre les Chrétiens, les Juifs et les Musulmans. Je prie pour la fin de toutes les guerres et de la haine. Je prie pour que nos enfants grandissent en sécurité et deviennent des adultes responsables, qui aiment leur prochain."
"Et que ressentez-vous après 60 ans de prières ?"
« ... J'ai l'impression de parler à un mur.......»

Faire suivre, on a bien besoin de souffler !

Réponse ci-dessus posté le dimanche 08 octobre 2017 : 00:09



Un jeune homme aborde une jolie blonde dans la rue :
- Mademoiselle, voulez-vous...
- Oui ! Ni une, ni deux, elle l'emmène dans son studio. Ils font crac-crac. Quand c'est fini, le jeune homme lui dit :
- Il y a eu une légère confusion... Tout à l'heure, quand je vous ai abordée, je voulais vous demander si vous pouviez me passer un ticket de métro !
Indignée, la demoiselle proteste :
- Sûrement pas ! Je ne vous connais pas !


Ce qui est grave ce n'est pas tellement d'être con, c'est de le rester !

http://pigeon-voyageur-manche.webnode.fr/


E-mail Anti-spam


 
 
 
 
postons des histoires drôles  [331 réponses]