ban  
  Accueil   Accueil  | forum   Forum  | Livre d'or   Livre d’or  | Contact   Contact  | Liens Web   Liens Web  
 
Menu :
 
   
 
Forum :
 
 

 
 
Forum : Masquer l’entête
 
 
Accès rapide :

 

Effectuer une Recherche avancée OU


 
 
[Résolu] LES PIGEONS DELBAR  [13 réponses]
 
 



 
 
 
 
 
 
 
 
 
D R A G A N
starsj3.png
Habitué


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 97
Inscrit(e) le: 28 mars 2009
Imprimer Permalien dimanche 24 janvier 2010 à 11:26  

Bonjour les amis !

Une petite question, que pensez vous de l'origine DELBAR ?

Merci

http://sujeranovic.skyrock.com/




 
 
 
 
 
 
l inconnu
starsj7.png
Posteur Supreme


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 1075
Inscrit(e) le: 30 septembre 2008
Imprimer Permalien dimanche 24 janvier 2010 à 11:46  

bonjour je connais 2 delbar maurice l ancien grand champion de fond et son neveu qui joue sur le nom delbar raevens tres bon joueur


http://kanibalcolombo.skyrock.com


E-mail Anti-spam Visiter son site


 
 
 
 
 
 
+jpdelmarle
starsj6.png
Posteur d'élite


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 823
Inscrit(e) le: 1er septembre 2008
Imprimer Permalien dimanche 24 janvier 2010 à 11:59  

Une dynastie centenaire

Delbar de Renaix! Un concept en colombophilie! Maurice Delbar est un nom qui revient à la base de l'élaboration d'un grand nombre de colombiers célèbres. Maurice Fils, 75 ans, habitant Oeudeghien est l'héritier de ce patrimoine mondial de la colombophilie. Il a repris la direction de la colonie lorsque son père décéda à la fin des années '80, devenant ainsi la troisième génération de la "Delbar-Story" débutée par le grand-père Oscar au début du siècle dernier.

C'est en 1910 que l'on retrouve le nom d'Oscar Delbar, nom qui est alors associé à un formidable pigeon, le "Fondman" ou encore appelé "Blauwe 4" et ce en référence à son 4e prix national sur Saint-Vincent, peu avant que ne débute la Seconde Guerre Mondiale.
Les Allemands mirent ainsi un terme à une courte, mais brillante carrière. Mais Oscar et son fils Maurice sont des obstinés et savent ce qu'ils veulent, ils finissent par retrouver la trace de ce "Fondman", emporté outre-Rhin par l'envahisseur teuton. Ils s'arrangent alors pour récupérer cinq filles de ce pigeon magique chez un petit amateur et les croisent sur des sujets d'un colombophile de Putte, De Preter. C'est de cette union que découlera le formidable succès des années '30.
Cette solide base recevra plus tard le renfort de pigeons de chez le Docteur Bricoux, ainsi que des Danhaive de Basècles qui venait de remporter le national de Barcelone. Au milieu des années '50, c'est de Lauwe, du Maître Vanbruaene, que viendront encore des apports de premier choix.
La colonie Delbar était alors au top des meilleurs colombiers mondiaux et croisait le fer avec des adversaires tels que Bricoux, Duray, les Frères Cattrysse, De Vriendt ou encore Charles Van der Espt.

Relevons quelques-uns des plus grands succès de l'époque
1er national Saint-Vincent.
1er national Narbonne.
1er national Saint-Vincent.
1er national Châteauroux.
1er national Angoulême.
1er national Vannes.
1er national Angoulême.
1er national Bordeaux.
1er national Saint-Vincent.
1er national Angoulême.
1er national Périgueux.
1er national Angoulême.
1er national La Souterraine.

Partout dans le monde l'on retrouve d'ailleurs cette race Delbar dans la construction de colonies prestigieuses. Chez Ko Nipius, Staf Dusardijn ou encore chez Jan Aarden, le pigeon Delbar fut d'un apport très important, voire primordial!

C'est dans ce contexte "féérique" qu'évoluait notre hôte du jour, il voyait les plus grands débarquer à Renaix. Maurice fils est donc le digne héritier du trésor Delbar. La troisième génération, probablement la dernière, d'une légende du monde colombophile.

C'est à quelques kilomètres du lieu magique de Renaix qu'est venu s'installer Maurice. Sa maison et ses colombiers surplombent la superbe vallée des Monts de Frasnes et lorsque la météo est clémente, il est possible de voir jusque Lessines. Un endroit propice pour la pratique colombophile et d'où l'on peut voir arriver de très loin les pigeons revenant des grandes épreuves nationales et internationales!

C'est en 1989 que les premiers jeunes débarquent dans le Pays des Collines. Maurice avait soigneusement choisi l'endroit où passer sa retraite en compagnie de sa charmante épouse. Une attention particulière avait été apportée sur le positionnement du jardin. En fait, il faudrait écrire que la demeure fut acquise en fonction de la possibilité d'implantation de colombiers, le reste importait peu. Lorsque son père décéda, Maurice refusa de passer la colonie sous le feu des enchères, juste emportera-t-il une quarantaine de sujets afin de perpétuer la tradition Delbar. Maurice n'est pas peu fier de dire qu'il a gardé les oiseaux dans l'état qui faisait la réputation du pigeon Delbar. Le physique est semblable à celui des années de gloire de la colonie et on retrouve ici une majorité de bleus et d'écaillés. Afin de ne pas sombrer dans une consanguinité qui finirait par affaiblir la souche, de rares introductions sont effectuées. Ce fut le cas avec des Vanderwielen, des Carteus, Hebberecht et Marcel Vandenabeele. Il faut dire que Maurice a gardé le contact avec de nombreux visiteurs qui se rendaient à Renaix et qu'il n'est pas rare que des oiseaux filent encore vers le Japon où ils sont appréciés au plus haut point.

Maurice n'a pour ainsi dire rien changé à la méthode qu'il exploitait en compagnie de son père et qui consiste à rester très près de la nature. Un bon couteau, une observation attentive des fientes du matin et l'utilisation de produits naturels comme le miel à la rentrée, voilà autant d'atouts qui étaient déjà dans le jeu des anciens. "Mais pas du miel de Meli" nous précise Maurice, "du bon miel d'un bon apiculteur"! Deux citrons, deux cuillères de "bon miel" et voilà une recette qui traverse les âges sans prendre la moindre ride et est appliquée lors du retour de concours!
Maurice a opté pour un mélange commercial et il lui arrive très souvent de mettre le maïs de ce mélange à germer et ce afin d'être rassuré au niveau de la qualité de ce qu'il achète!
Les visites chez le vétérinaire se font de plus en plus rares. S'appuyant sur des soins constants, il ne lui sert à rien de s'entendre dire que la colonie est en excellente santé.

Maurice aime des pigeonniers très propres et il s'emploie à les garder en l'état deux fois par jour. Il n'aime pas la paille ou le plancher en caillebotis qui ne permettent pas de juger de la consistance des fientes qui y sont déposées.
Au niveau de la marche à suivre précédant la mise en veuvage, Maurice tient à préciser qu'il a déjà testé différentes manières: élevage, pas d'élevage, couvaison à une ou deux reprises et il avoue qu'en comparant les résultats il n'a jamais vu de différence suivant la façon dont le veuvage fut débuté.
Par contre, il sauve les œufs des meilleurs veufs qui sont repassés à des éleveurs et il admet que les meilleurs pigeons viennent très souvent des voyageurs en exercice.

Comme vous pouvez le constater, rien de bien particulier, ni révolutionnaire dans la manière de procéder. Une bonne vieille souche, maintes fois mise au ban des épreuves et qui est respectueuse du physique de départ. Une consanguinité bien étudiée afin de maintenir le tout bien en place. Des soins assidus, une attention constante, tant au niveau des installations que de la nourriture et le tour est joué.
Entre son jardin qu'il cultive avec passion, ses pigeons avec lesquels il joue comme de vrais enfants, les flancs des collines qu'il observe à longueur de journée, Maurice vit intensément sa retraite. Sa demeure est d'un accueil chaleureux, tout comme l'est son épouse d'ailleurs. Le temps semble s'être arrêté chez ce très jovial septuagénaire qui prend tout avec insouciance et amusement.
Delbar, un label de qualité dans le domaine colombophile, de savoir-vivre d'un point de vue humain.




 
 
 
 
 
 
D R A G A N
starsj3.png
Habitué


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 97
Inscrit(e) le: 28 mars 2009
Imprimer Permalien dimanche 24 janvier 2010 à 12:19  

J'ai acheté un couple mais j'ai l'impression que ces des delbar d'exposition et pas pour faire les concours, dans les pedigree c des purs delbar




 
 
 
 
 
 
montendreau
starsj7.png
Posteur Supreme


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 3190
Inscrit(e) le: 07 septembre 2008
Imprimer Permalien dimanche 24 janvier 2010 à 12:20  



Et ben,merci JP pour ton puit de science et de savoir.



E-mail Anti-spam


 
 
 
 
 
 
+jpdelmarle
starsj6.png
Posteur d'élite


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 823
Inscrit(e) le: 1er septembre 2008
Imprimer Permalien dimanche 24 janvier 2010 à 12:22  

Rien au niveau savoir, c'est un reportage réalisé suite à une visite chez Maurice.




 
 
 
 
 
 
babaz
starsj7.png
Posteur Supreme


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 2277
Inscrit(e) le: 24 décembre 2008
Imprimer Permalien dimanche 24 janvier 2010 à 12:30  

une fille du ballon delbar croiser par staf dusardin sur l un de ses pigeon a donner une ligne terrible et plusieur crack de classe international.( je metté tromper precedament)

Edité dimanche 24 janvier 2010 : 12:36 par babaz


D.F.C.B



 
 
 
 
 
 
l inconnu
starsj7.png
Posteur Supreme


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 1075
Inscrit(e) le: 30 septembre 2008
Imprimer Permalien dimanche 24 janvier 2010 à 12:47  


Citation de D R A G A N :

J'ai acheté un couple mais j'ai l'impression que ces des delbar d'exposition et pas pour faire les concours, dans les pedigree c des purs delbar


sans etre indiscret c est qui le vendeur


http://kanibalcolombo.skyrock.com


E-mail Anti-spam Visiter son site


 
 
 
 
 
 
D R A G A N
starsj3.png
Habitué


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 97
Inscrit(e) le: 28 mars 2009
Imprimer Permalien dimanche 24 janvier 2010 à 12:48  

Passez faire un tour sur mon skyblog page 12, et de me dire ce que vous en pensez , pour le couple de delbar Merci DRAGAN

http://sujeranovic.skyrock.com/




 
 
 
 
 
 
montendreau
starsj7.png
Posteur Supreme


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 3190
Inscrit(e) le: 07 septembre 2008
Imprimer Permalien dimanche 24 janvier 2010 à 12:57  


Citation de jpdelmarle :

Rien au niveau savoir, c'est un reportage réalisé suite à une visite chez Maurice.




Bon ben alors pas merci.



E-mail Anti-spam


 
 
 
 
 
 
+jpdelmarle
starsj6.png
Posteur d'élite


avatar
Hors ligne

Nombre de posts: 823
Inscrit(e) le: 1er septembre 2008
Imprimer Permalien dimanche 24 janvier 2010 à 13:00  

>Ben de rien! Wouarf wouarf




 
 
 
 
[Résolu] LES PIGEONS DELBAR  [13 réponses]