ban  
  Accueil   Accueil  | forum   Forum  | Livre d'or   Livre d’or  | Contact   Contact  | Liens Web   Liens Web  
 
Menu :
 
   
 
Forum :
 
 

 
 
 
 
 

Index des articles > Articles de presse > Le pigeon d'un éleveur de Dordogne décroche le titre de champion de France

 
 
Le pigeon d'un éleveur de Dordogne décroche le titre de champion de France
 
 

Article posté par ΩFrançois.
Paru le samedi 7 mars 2020 à 12:05
Vu 631 fois.

Le pigeon d'un éleveur de Dordogne décroche le titre de champion de France



mini_200307120848739122.jpg Le plus beau pigeon de France est périgourdin ! Un éleveur colombophile de Trélissac vient de remporter le titre de champion de France du plus beau pigeon adulte mâle. Le pigeon d'un colombophile de Trélissac, en Dordogne, a décroché le titre de champion de France lors d'un concours très relevé à Saint-Quentin dans l'Aisne. Le pigeon âgé de 4 ans est le plus beau mâle de France ! "C'est un pigeon bleu barré, avec une excellente corpulence, des plumes on ne peut mieux, une très belle aile, et une tête très expressive" dit-il. "Son nom, c'est le 136, je l'appelle le 136, c'est ce qui est écrit sur sa bague, je pourrais l'appeler le champion, c'est bien aussi !" sourit Michel Guillon. Le champion donc a gagné son titre grâce à son physique de beau gosse. Il est né dans le colombier de Michel Guillon, passionné de colombophilie depuis plus de 40 ans. L'éleveur a déjà tout gagné, tous les concours, que ce soit en beauté ou en course. Il est même désormais juge international. Et même s'il élève plus d'une centaine de pigeons, le 136 avait déjà attiré toute son attention. 800 km en une journée "Les pigeons sont jugés sur l'impression, l'ossature, la qualité de la plume, sur la solidité. Celui-là a fait 92.75 sur 95 possible. Depuis quelques années, je voyais qu'il était bien, je le voyais, même s'il n' pas volé en concours en catégorie jeune, puis il s'est révélé en 2018 -2019, je savais que c'était un bon pigeon et surtout un beau" dit l'éleveur. Il faut savoir qu'un pigeon comme le 136 peut voler jusqu'à 800 voire 1000 km en une journée. Et lui a déjà un beau palmarès en course : il a par exemple terminé 118e sur 1163 lors d'une course entre Lessines en Belgique et Trélissac, soit plus de 650 km ! Reste maintenant à la protéger car lors de leurs vols, les pigeons peuvent être attaqués ou se perdre. "Cela me ferait mal aux c½ur s'il disparaissait, s'il se perdait ou se faisait prendre par les éperviers, cela me toucherait, oui" dit Michel Guillon. Michel Guillon espère maintenant amener son champion jusqu'aux championnats du monde dans un an en Roumanie.