ban  
  Accueil   Accueil  | forum   Forum  | Livre d'or   Livre d’or  | Contact   Contact  | Liens Web   Liens Web  
 
Menu :
 
   
 
Forum :
 
 

 
 
 
 
 

Index des articles > Articles de presse > Pigeons voyageurs : un Tour de France à tire d'ailes

 
 
Pigeons voyageurs : un Tour de France à tire d'ailes
 
 

Article posté par ΩFrançois.
Paru le lundi 3 juillet 2017 à 09:45
Vu 38 fois.

Pigeons voyageurs : un Tour de France à tire d'ailes



LA DEPECHE : mini_170703100703314750.jpg Le président Alain Gril, Emmanuel Houmad, (propriétaire des pigeons de l'étape) l'élu Bruno Lailheugue et autres colombophiles présents au départ de la 4e étape du Tour de France./Photo DDM, D. Carrière Quelques jours avant les cyclistes, les pigeons aussi viennent de s'envoler pour un 7ème Tour de France. En quinze étapes sur 13 jours dans l'hexagone, du 26 juin au 12 juillet. Sous l'½il d'Alain Gril, président du club albigeois, les colombophiles ont sorti leurs plus beaux athlètes pour la conquête du ciel. L'étape du jour : Albi-Montagnol. Colombophilie ; art d'élever, de sélectionner et de dresser des pigeons voyageurs, avec la passion chevillée au corps. Le déroulement d'une étape est simple. Comme ces oiseaux reviennent d'instinct à leur pigeonnier de naissance, ils sont acheminés dans des cages sur le lieu du départ de l'étape. Le pigeon le plus rapide à regagner son bercail (sur une même distance) sera le vainqueur. Mardi matin vers 10h à Ranteil, un petit groupe de colombophiles est sur le pied de guerre, pour le départ de cette 4e étape : Albi-Montagnol. Soit environ 80 km. Pas d'orage, ni de grêle ou de vent qui pourraient perturber l'étape, c'est tempête de bleu ! Dans les cages sagement alignées, 100 pigeons environ piaffent d'impatience à l'appel du voyage. Le président Alain Gril fait le décompte, puis ouvre la cage aux oiseaux, c'est l'envol... «Après plusieurs croisements, nous sommes arrivés à sélectionner des athlètes de haut niveau» commente Alain Gril «nous organisons des championnats de vitesse sur des distances de 100 à 250 km, qui permettent aux pigeons d'atteindre des vitesses maximales, de 85 à 90 km/h. Nous avons encore des épreuves de demi-fond sur des distances plus longues de 250 à 450 km, ainsi qu'un championnat pigeonneau, avec des étapes adaptées à leur âge.» L'orientation du pigeon dans l'espace reste toujours un mystère. «C'est le même principe que les oiseaux migrateurs» explique le vétérinaire Bruno Lailheugue «il y a le champ magnétique, ils cartographient… On ne sait pas trop…» Pigeons messagers, ils portaient dans l'Antiquité le résultat des Olympiades et des messages pendant les guerres ou les conflits coloniaux, ou des prélèvement sanguins entre hôpitaux... Ils portent ici une passion, et des records de pigeons, validés par un «constateur» agréé et positionné à l'entrée du pigeonnier..