ban  
  Accueil   Accueil  | forum   Forum  | Livre d'or   Livre d’or  | Contact   Contact  | Liens Web   Liens Web  
 
Menu :
 
   
 
Forum :
 
 

 
 
 
 
 

Index des articles > Articles de presse > Pour ses pigeons voyageurs, il scrute l'horizon

 
 
Pour ses pigeons voyageurs, il scrute l'horizon
 
 

Article posté par ΩFrançois.
Paru le mardi 6 juin 2017 à 22:43
Vu 159 fois.

Pour ses pigeons voyageurs, il scrute l'horizon



Transmis par Luc :
mini_170606110447932315.jpg
À l'issue du ramassage, près de 2 000 pigeons seront acheminés au point de lâcher. |
Jean-Yves Régnault est passionné de colombophilie depuis quarante-deux ans. Sa sélection de 25 yearlings participera à un concours du groupement, à partir de Langeais (Indre-et-Loire).

Rencontre

Le soleil se lève à peine ce vendredi matin. La brume enveloppant légèrement le pigeonnier finit de se dissiper. Entre ébats et roucoulements, les pigeons voyageurs saluent, à leur manière, l'éleveur qui vient de pénétrer dans l'enclos.

Passionné de colombophilie et licencié à la Fédération française depuis plus de quarante ans, Jean-Yves Régnault s'apprêt à sélectionner 25 yearlings (pigeons âgés d'un an) parmi les 80 pensionnaires du lieu.

La sélection du jour participera à un concours du groupement d'Ille-et-Vilaine, sur une distance de 180 km, à partir de Langeais (Indre-et-Loire).

Soigneusement installés dans un panier de voyage, douze et dix-sept congénères cohabiteront, le temps du transport, qui les conduira au point de lâcher : Toulouse, Marmande ou Perpignan pour les plus éloignés.

Jean-Yves Régnault adhère à l'association des Voltigeurs de Javené, membre du groupement est d'Ille-et-Vilaine. En compagnie d'un convoyeur, il est requis, ce vendredi, pour effectuer une tournée de ramassage - ou enlogement dans le jargon amateur - à bord d'un camion remorque.

Direction Javené, premier point d'enlogement, regroupant également des colombophiles issus notamment de Liffré, Gosné, La Chappelle-Erbrée. La collecte se poursuit dans le département, avec une incursion à Pontorson (Manche) et Dinan (Côtes-d'Armor).

Le soir, à Messac, autour de 19 h, 2 000 pigeons environ seront prêts à être acheminés vers Langeais.

Si la météo est favorable, les pigeons sont lâchés entre 8 h et 13 h 30, samedi matin. Des aléas climatiques, tempête, plafond nuageux trop bas ou orage, peuvent perturber ou annuler le lâcher. Lorsque celui-ci est réussi et que l'oiseau s'est orienté, il rejoindra son habitacle en plus ou moins de temps suivant sa classification : vitesse ou fond.

Un retour en plus de deux heures

Chaque pigeon est répertorié, dès sa naissance, par un matricule correspondant au titre de propriété de l'éleveur. À l'occasion d'un concours, une bague supplémentaire, munie d'une puce électronique, est placée sur une patte. Elle servira à enregistrer l'heure, la minute et la seconde à laquelle l'oiseau réintégrera son pigeonnier.

Jean-Yves Régnault scrutera l'horizon, samedi : il compte enregistrer son premier volatile, deux heures et demie après le lâcher.

« Cela dépendra de la météo et de la direction des vents. Je crains un éventuel orage qui détourne la trajectoire du pigeon voyageur. »