ban  
  Accueil   Accueil  | forum   Forum  | Livre d'or   Livre d’or  | Contact   Contact  | Liens Web   Liens Web  
 
Menu :
 
   
 
Forum :
 
 

 
 
 
 
 

Index des articles > Articles de presse > Interdiction de voler pour les messagers du Père Noël

 
 
Interdiction de voler pour les messagers du Père Noël
 
 

Article posté par ΩFrançois.
Paru le samedi 10 décembre 2016 à 08:00
Vu 435 fois.

Interdiction de voler pour les messagers du Père Noël



LA DEPECHE
mini_161210081522926555.jpg
Les pigeons voyageurs de Daniel Agon ne pourront pas porter les lettres au père Noël, en raison des mesures contre l'épidémie de grippe aviaire/. DDM, M.Labonne
Ce devait être un joli rendez-vous pour les enfants qui ont encore l'âge de croire au Père Noël. Une société de colombophile de la région toulousaine avait prévu de rassembler aujourd'hui sur le parking d'une jardinerie de Plaisance-du-Touch, une centaine de pigeons voyageurs. Les enfants auraient pu attacher un petit papier à la patte des pigeons avec leurs souhaits pour Noël. Ces pigeons très entraînés, messagers du Père Noël capables de parcourir 800 à 1 000 kilomètres par jour, se seraient envolés en direction de la Laponie. Comme chacun sait c'est quelque part en Finlande que les lutins préparent en secret tous les paquets qui seront embarqués dans le traîneau tiré par des rennes. Ces cadeaux que les enfants sages (ou pas) trouveront le 25 décembre au pied du sapin. Malheureusement, la grippe aviaire s'est invitée dans le conte de Noël. Un arrêté préfectoral interdit tout rassemblement d'oiseaux en ce moment pour éviter la propagation de l'épidémie. Même au SISQA, le salon international de la qualité alimentaire, qui a ouvert ses portes jeudi au Parc des expositions de Toulouse les volailles de basse-cour ne sont pas présentées en raison de l'épizootie de grippe aviaire.

«Le dispositif du ministère de l'agriculture est élargi à tout le territoire», indique la préfecture de Haute-Garonne. «Plusieurs foyers d'influenza aviaire H5N8 ont été découverts dans des exploitations du Sud-Ouest, dans le Tarn, les Hautes-Pyrénées, le Gers et le Lot-et-Garonne. On n'a pas trouvé de foyer en Haute-Garonne, mais pour le moment il n'y a pas de dérogation possible».

Conséquence de ces mesures il n'y aura pas non plus de volailles vivantes sur les marchés ce week-end.

 
 
>>Masquer les commentaires [2]
 
 
 
Commentaire n°2/2 :: Précision apportée par Daniel
 
 
Remonter Posté le 10/12/2016 par ΩFrançois

 


J’ai visionné l’article et la vidéo qui y est associée sur le site du journal la Dépêche puis le portail et je voulais faire une réponse au commentaire de l’article sur le portail mais je n’y suis pas arrivé ( je ne suis pas doué c’est vrai).




Au commentaire qui est fait : Les organismes ou colombophiles faisant courir la rumeur du contraire ne sont assurément que des personnes mal informées." je voudrais dire : je ne sais pas si cette phrase me concerne, mais si c’est le cas :

- Nous avons préparé cette manifestation avec le centre commercial depuis plus de 2 mois

- Le 7 décembre j’ai été alerté des mesures qui nous frappent par le Maire de ma commune et des amis chasseurs qui m’ont transmis les directives de la DDAS du 6 décembre. Le Maire a également informé les Responsables du Centre commercial.

- J’ai aussitôt transmis (le 7) la note de la DDAS à notre Fédération Nationale et demandé des instructions.

- Le 7 décembre au soir j’ai eu l’information par notre Président de région que nous ne pouvions pas faire cette manifestation,

- Le 8 décembre j’ai reçu le message de réponse de la FCF qui est le suivant : « bonjour, Les expositions sont autorisées, par dérogation. Les lâchers autour du pigeonnier sont autorisés. La manifestation dont parle Monsieur Agon est interdite, dans l'état actuel des choses. josé de sousa ».

- Entre temps le centre commercial avait interpellé la Préfecture : la réponse ( reprenant la note DDAS) était claire : Transport, rassemblement, exposition, et vol de pigeons interdits le tout s’accompagnant d’une menace de fermeture du magasin contrevenant.




Alors si nous avons été mal informés je vous demande de me faire connaitre vos moyens d’informations, je ne demande qu’à apprendre car après tout je n’ai que 40 et quelques années de responsabilités associatives.

Je vous fais remarquer par ailleurs, et sans aucun esprit de polémique, que les informations officielles et légales reçues provenaient de sources autres que de ma fédération. Cherchez l’erreur.




Ceci dit et après que nous ayons transformé l’évènement en projetant des films sur la colombophilie et le pigeon voyageur, en faisant écrire aux enfants des messages que nous transmettrons au Père Noël par le biais du site de la poste, je puis vous dire que la journée est une réussite. Bien que nombre d’enfants et de parents aient regretté l’absence des oiseaux (certains avaient fait le déplacement exprès), les questions furent nombreuses et l’intérêt vif. Nous étions 4 et nous n’avons pas arrêté une minute.




Un seul exemple s’il le fallait pour démontrer le réel intérêt pour la colombophilie : Un ancien colombophile Breton ayant arrêté depuis plus de 5 ans pour cause de mutation dans notre région et qui souhaite reprendre, n’a pas hésité à faire plus de 50 Kms pour venir nous voir, il ne connaissait personne et avait lu l’article dans la presse régionale.

Inutile de vous dire que je suis assez satisfait d’autant plus que le centre commercial a pris date pour recommencer l’opération et en projette d’autres.




Pour moi l’avenir de la colombophilie passe par là (si elle en a un) tout le reste n’est que Bla. Bla et ne m’intéresse pas.




Amicalement

Daniel AGON

Animateur ( et accessoirement Président) des Messagers Gersois et du Groupement Roussillon Pyrénées
 
avatar

François SANCHEZ

 
 
Commentaire n°1/2
 
 
Remonter Posté le 10/12/2016 par lsb50370

 
Alors pourquoi c'est autorisé à Calais !!!
"Afin de rassurer tout le monde NOUS NE SOMMES PAS IMPACTES PAR L'EXTENSION AU NIVEAU ELEVE DE LA GRIPPE AVIAIRE. Notre exposition a reçu l'autorisation par la DDPP pour cette manifestation.
Les organismes ou colombophiles faisant courir la rumeur du contraire ne sont assurément que des personnes mal informées."

Alors qui est mal informé, le préfet !
 
avatar

Ce qui est grave ce n'est pas tellement d'être con, c'est de le rester !

http://pigeon-voyageur-manche.webnode.fr/