ban  
  Accueil   Accueil  | forum   Forum  | Livre d'or   Livre d’or  | Contact   Contact  | Liens Web   Liens Web  
 
Menu :
 
   
 
Forum :
 
 

 
 
 
 
 

Index des articles > Articles de presse > Les colombophiles préparent leurs pigeons pour un concours

 
 
Les colombophiles préparent leurs pigeons pour un concours
 
 

Article posté par ΩFrançois.
Paru le jeudi 8 mai 2014 à 16:01
Vu 609 fois.

Les colombophiles préparent leurs pigeons pour un concours



Transmis par Gil :
ouest-france.gif?version=20130627
mini_140508040527853855.jpg
Vendredi, en fin d'après-midi, les colombophiles de Chevaigné, Dingé, Gévezé, Le Crouais, Irodouër et Tinténiac se sont retrouvés au local de la Maison des familles. Marcel Auffray, le président de l'association de Gévezé, a procédé à l'enlogement. Cette opération signifie qu'il effectue l'inscription électronique des pigeons en les identifiant par une bague et, parallèlement, inscrit le numéro du propriétaire. Ceci valide l'engagement avant de placer les volatiles dans des cages spécifiques plombées.

« Pour nous, au niveau départemental cette année, la nouveauté réside dans l'investissement d'un véhicule léger, annonce Marcel Bablée, le président départemental. Ce dernier, à chaque ramassage, parcourt environ 350 km pour onze points de collecte et peut recevoir 1 200 pigeons, avant de les acheminer au point d'envol du samedi matin, dans le cas présent, départ de Niort. »

Les pigeons sont classés en trois championnats : vitesse, distance de 100 à 300 km ; demi-fond, 300 à 500 km et le fond de 500 à 700 km. En vue d'obtenir le meilleur classement, les colombophiles nourrissent, managent et entraînent les volatiles comme des sportifs de haut niveau.

D'autre part, la section locale se porte bien. Elle compte 12 licenciés dont deux femmes. Cependant les deux présidents sont unanimes à dire qu'ils souhaiteraient étoffer les sections et apporter aide et conseil à de nouveaux adhérents.

Pour ce faire, ces associations participent aux comices agricoles, salon de l'agriculture ou encore proposent des animations dans les écoles et forums.

« Les pigeons ont joué un rôle important en tant que messager pendant la Grande Guerre. C'est la raison pour laquelle, en mémoire, lors des fêtes du centenaire en Normandie, nous lâcherons les volatiles du comité d'Ille-et-Vilaine », ajoute Marcel Bablée.