ban  
  Accueil   Accueil  | forum   Forum  | Livre d'or   Livre d’or  | Contact   Contact  | Liens Web   Liens Web  
 
Menu :
 
   
 
Forum :
 
 

 
 
 
 
 

Index des articles > Articles de presse > Acheter des pigeons pour «jouer» au marché de Roye

 
 
Acheter des pigeons pour «jouer» au marché de Roye
 
 

Article posté par ΩFrançois.
Paru le dimanche 9 mars 2014 à 10:49
Vu 728 fois.
Note : etoiles5 (1 vote)

Acheter des pigeons pour «jouer» au marché de Roye



courrier-picard-transparent.png
mini_140309105241219293.jpg
Le marché aux pigeons revient à Roye dimanche 9 mars pour sa 7e édition. Ghislain Detaille, colombophile, donne quelques astuces pour acheter un champion.


« Oui, c’est un jeu, une passion, mais il faut avoir l’½il et choisir un champion », lance Ghislain Detaille. Ce colombophile de Rosières-en-Santerre sait de quoi il parle. Avec 140 pigeons dans ses volières et près de 40 ans de pratique, il connaît les « voyageurs » par c½ur. L’homme vendra lui-même plusieurs oiseaux lors du marché aux pigeons, dimanche 9 mars à Roye, à l’espace Guy-Maréchal. Et peut-être achètera-t-il aussi un champion.

« Il y aura des jeunes pigeons mais aussi des anciens avec parfois de beaux palmarès. Il ne faut pas croire, c’est une vraie compétition, un peu comme les courses hippiques », raconte Ghislain. Mais pour acheter un gagnant, il faut avoir l’½il.

D’après lui, un bon oiseau est avant tout un pigeon élevé et entraîné sur de longues courses, « c’est un oiseau qui a vu du pays et qui sait déjà bien s’orienter. » Pour connaître l’expérience du pigeon, il suffit de demander au vendeur le palmarès de son volatile.

Si l’oiseau est encore tout jeune alors la forme des ailes peut aussi donner un indice sur la qualité de l’animal. « Il faut que les ailes soient suffisamment larges à la manière de palmes pour s’appuyer sur l’air », souffle Ghislain prenant son meilleur pigeon entre ses mains. Nommé Perpignan, l’oiseau peut parcourir 900 km. « Celui-ci est arrivé chez moi en 2005. Je l’appelle Perpignan, car c’est à partir de cette ville qu’il a fait son meilleur temps. Moi, je cherche avant tout des oiseaux qui ont de l’endurance. Il a des ailes souples et ventilées avec des plumes légèrement écartées ».

Mais un animal comme celui-ci peut valoir une jolie somme. « En général, c’est 20 à 30 euros le pigeon. Mais pour les meilleurs, ça peut monter jusqu’à 100 euros, assure le colombophile. C’est un peu cher pour les jeunes qui débutent mais nous aidons généralement les nouveaux. Tout est négociable. »