ban  
  Accueil   Accueil  | forum   Forum  | Livre d'or   Livre d’or  | Contact   Contact  | Liens Web   Liens Web  
 
Menu :
 
   
 
Forum :
 
 

 
 
 
 
 

Index des articles > Articles de presse > 12 ans de course pour les pigeons voyageurs du colombodrome de Roye (80)

 
 
12 ans de course pour les pigeons voyageurs du colombodrome de Roye (80)
 
 

Article posté par ΩFrançois.
Paru le jeudi 15 août 2013 à 12:10
Vu 1813 fois.
Note : etoiles4 (3 votes)

12 ans de course pour les pigeons voyageurs du colombodrome de Roye (80)



mini_130815120939251122.jpg
Michel Vadurel le président du colombodrome de Roye, Mathieu Sacré, le soigneur ainsi que les adhérents ont préparé leurs athlètes de février à avril. Ils ont accueilli 400 pigeonneaux venus d'Allemagne, d'Italie, de Belgique et de France. Quand ils arrivent chez nous ils n'ont que quelques semaines explique Michel Vadurel, "ensuite nous les entraînons petit à petit à parcourir les kilomètres. Au départ il faut le familiariser à des petites distances, le temps qu'il prenne le rythme" . Un entraînement, qui repose sur la main du maître. Deux éléments sont à développer chez un pigeon destiné à la course : la musculature et le sens d'orientation, pour qu'il revienne au bercail. Et malheureusement, certains volatiles préfèrent la poudre d'escampette. Au final il ne reste que 220 pigeons voyageurs pour l'épreuve du jour j. Michel Vadurel et son équipe ont transporté les coureurs dans un camion jusqu'à Saint-Junien, dans la Vienne près de Limoges. Les volatiles seront lâchés demain 15 août entre 7h45 et 8h00 du matin. Ils auront à parcourir 450 km, pour rentrer à Roye.


7 heures de vol sans escale

"L'épreuve de demain risque d'être difficile pour les coureurs", explique Michel Vadurel. En cause la météo, un vent d'est associé à la chaleur vont gêner les compétiteurs. Avec une vitesse de vol 60 à 62 km/h, l'attente du retour des pigeons peut prendre des heures Elle peut durer aussi une éternité, si les pigeons voyageurs se fourvoient en route et ne retournent jamais au bercail. En tout état de cause le retour à Roye est prévu entre 14h30 et 15h30. Le volatile gagnant permettra à son propriétaire de remporter un chèque de 5 000 ¤. Mais les autres coureurs ne seront pas oubliés d'autres prix sons prévus pour récompenser l'endurance physique des participants. Pour déterminer l'ordre d'arrivée, les pigeons sont équipés d'une puce électronique reliée à un ordinateur. Lorsqu'ils franchissent la trappe d'arrivée, les organisateurs repèrent alors le nom du vainqueur ainsi que son propriétaire.

La colombophilie une tradition bien ancrée dans notre région

La Picardie, est la deuxième région après le Nord Pas-de-Calais à se passionner par l'élevage de pigeons voyageurs. Elle compte un peu près 1 300 colombophiles. Dans la Somme ils sont entre 400 et 450 à bichonner ces bêtes de concours. Surentraînés, ils peuvent rallier à tire d'aile jusqu'à 700 km et revenir à leurs colombiers.


Une compétition très attendue

Les organisateurs attendent entre 100 et 150 personnes demain à Roye. Et comme pour les
courses
de chevaux, ils viennent soutenir leur favori. Ces compétitions sont des des événement extrêmement sérieux. Les champions peuvent rapporter une véritable petite fortune à leurs propriétaires.

Les Chinois achètent à prix d'or les champions européens

Les Chinois se passionnent pour les pigeons voyageurs. Usain Bolt, un pigeon voyageur champion de vitesse a été vendu 310 000 euros lors d'une vente aux enchères près d'Anvers (Belgique). L'acquéreur est un riche homme d'affaires chinois anonyme, rapportent, mercredi 22 mai 2013, les médias belges.
 
 
>>Masquer les commentaires [1]
 
 
 
Commentaire n°1/1 :: Colombodrome de Roye
 
 
Remonter Posté le 15/08/2013 par lsb50370

 
Encore bravo à Michel et toute son équipe !
 
avatar

Ce qui est grave ce n'est pas tellement d'être con, c'est de le rester !

http://pigeon-voyageur-manche.webnode.fr/