ban  
  Accueil   Accueil  | forum   Forum  | Livre d'or   Livre d’or  | Contact   Contact  | Liens Web   Liens Web  
 
Menu :
 
   
 
Forum :
 
 

 
 
 
 
 

Index des articles > Articles de presse > Bozouls. 150 pigeons voyageurs lâchés place de la Mairie le 2 juillet

 
 
Bozouls. 150 pigeons voyageurs lâchés place de la Mairie le 2 juillet
 
 

Article posté par ΩFrançois.
Paru le mercredi 26 juin 2013 à 08:14
Vu 577 fois.
Note : etoiles3 (1 vote)

Bozouls. 150 pigeons voyageurs lâchés place de la Mairie le 2 juillet



mini_130626082137539548.jpg
Le pigeon voyageur, un ami vieux de plus de 3 000 ans, comme en témoignent certains hiéroglyphes, un messager infatigable, un athlète de haut niveau, plus rapide parfois que l’ADSL, demeure encore aujourd’hui un allié fidèle. Porteur de dépêches durant les dernières guerres, il est encore utilisé aujourd’hui en milieu hospitalier. Cependant, c’est en 1849 que fut créée en France Din ch’nord, la première association, la colombophilie étant ancrée dans cette région depuis fort longtemps. Petit à petit, cette passion du pigeon s’est répandue dans toute la France et les plus passionnés participent aux concours.
3e Tour de France colombophile

Emmener un pigeon hors de son habitat, lui faire parcourir dans sa cage des centaines de kilomètres, voire plus, et le relâcher, puis le voir revenir à son pigeonnier par les voix les plus rapides, à raison de 60 à 80 km/h, devient vite une activité fascinante. On compte aujourd’hui pas moins de 13 500 colombophiles en France, répartis sur 750 sociétés. Dans le cadre du 3e tour de France colombophile, la place de la Mairie de Bozouls deviendra donc le point de départ d’un important lâcher de pigeons. 150 bisets quitteront, en effet, leur cage pour retrouver leur propriétaire. Chaque oiseau sera muni d’une bague caoutchouc et d’un message sur lequel seront notées l’heure d’arrivée et celle du départ du relayeur. Le Martinet ruthénois rassemble 18 amateurs qui seront, bien sûr, présents lors de cette belle démonstration. De même que le trésorier de l’association, Claude Truille, particulièrement épris de cette relation avec l’animal depuis l’âge de 12 ans, qui devra récupérer ses 5 pigeons partis de Saint-Sandoux (Puy-de-Dôme). Une occasion exceptionnelle pour rencontrer des amateurs colombophiles et d’échanger avec eux tout en admirant le sens de l’orientation de ces oiseaux non moins exceptionnels.

Rendez-vous place de la Mairie, le 2 juillet, à 12 heures.
La Dépêche du Midi