ban  
  Accueil   Accueil  | forum   Forum  | Livre d'or   Livre d’or  | Contact   Contact  | Liens Web   Liens Web  
 
Menu :
 
   
 
Forum :
 
 

 
 
 
 
 

Index des articles > Articles de presse > Ses pigeons voyageurs en pointe

 
 
Ses pigeons voyageurs en pointe
 
 

Article posté par ΩFrançois.
Paru le dimanche 15 janvier 2012 à 14:34
Vu 1284 fois.

Ses pigeons voyageurs en pointe



mini_12011502433027631.jpg
Laurent Guyard, champion de l'Aisne en titre, et Marcel Salaun,
Pour la deuxième année consécutive, le colombophile soissonnais Laurent Guyard est champion de l'Aisne.

MAIS quel est son secret, à Laurent Guyard ? « Allez savoir pourquoi un manager fera mieux tourner une équipe qu'un autre », dit Marcel Salaun, le président du Pigeon voyageur acéen (Acy), le club où Laurent Guyard est licencié. Ce dernier est à la tête d'une brigade de 100 pigeons, entraînés à voler le plus vite possible. Pour la deuxième année consécutive, il est champion de l'Aisne, en tête parmi 300 colombophiles.
Jusqu'à 120 km/h
« Je n'ai pas vraiment de trucs », dit celui qui a remporté plusieurs compétitions en vitesse (250 km à parcourir), demi-fond (250 à 500 km) et fond (plus de 500 km). La bonne santé des volatiles, un bon entretien du local et surtout la meilleure sélection possible des pigeons sont nécessaires pour briguer la tête du classement. A cela ajoutez un je-ne-sais-quoi de talent… et le voilà premier.
Les compétitions se déroulent toujours de la même façon : les pigeons sont déposés au club à Acy, où un camion vient les chercher la nuit pour les emmener au lieu de lâcher, parfois très loin, jusqu'à la frontière espagnole. Ils sont libérés des cages et rentrent au bercail, tous seuls comme des grands à l'aide d'un GPS interne dont eux seuls ont le secret. Leur motivation, c'est souvent une femelle qu'on leur aura fait miroiter avant leur départ. Le retour est constaté par un appareil électronique qui mesure la vitesse moyenne du volatile. Si le vent est favorable, ils peuvent voler jusqu'à 120 km/h, mais c'est plus souvent de l'ordre de 80km/h. Il arrive parfois que les oiseaux ne reviennent pas, à la suite d'un accident, mais c'est très rare.
Des pigeons offerts pour se lancer
Le colombophile, lui, attend patiemment, à son domicile. « C'est toujours un grand plaisir de voir rentrer son pigeon », confie Laurent Guyard.
Le Pigeon voyageur acéen a classé six de ses membres parmi les cinquante meilleurs colombophiles cette année, ce qui en fait le premier club de l'Aisne. Michel Salaun et Laurent Guyard souhaitent attirer plus de jeunes et faire partager leur passion. « C'est un rassemblement convivial et amical, où toutes les catégories socioprofessionnelles se côtoient », explique M. Guyard. « Nous offrons quelques pigeons pour la prise d'une licence et accompagnons les nouveaux adhérents avec des conseils et une aide », avance M. Salaun.
I.B.
 
 
>>Masquer les commentaires [1]
 
 
 
Commentaire n°1/1 :: merci
 
 
Remonter Posté le 16/01/2012 par bleu02

 
un champion simple
 
avatar