ban  
  Accueil   Accueil  | forum   Forum  | Livre d'or   Livre d’or  | Contact   Contact  | Liens Web   Liens Web  
 
Menu :
 
   
 
Forum :
 
 

 
 
 
 
 

Index des articles > Articles de presse > Paul Lesieur,médaillé pour cinquante années de fidélité à la fédération colombophile

 
 
Paul Lesieur,médaillé pour cinquante années de fidélité à la fédération colombophile
 
 

Article posté par ΩFrançois.
Paru le mercredi 22 septembre 2010 à 14:22
Vu 1528 fois.
Note : etoiles4 (4 votes)

Paul Lesieur,médaillé pour cinquante années de fidélité à la fédération colombophile



paul-lesieur-medaille-pour-cinquante-an-666516.jpg
Lors de la remise des prix du concours organisé par le comité des anciens de la commune ...

et l'Hirondelle rapide de Beuvry-la-Forêt, Paul Lesieur, 77 ans, a reçu des mains d'Yves Descamps, président du secteur, la médaille des cinquante ans de la fédération colombophile.Une distinction obtenue pour ses cinquante ans de présence et de fidélité à la grande maison des coulonneux.

Paul Lesieur a attrapé le virus des « coulons » très jeune, puisqu'à dix ans il en possédait déjà. C'est sa grand-mère qui les lui avait donnés.

Quelques années plus tard, il se lance dans les concours guidés par ses amis Alexandre Dauphin et Fernand Desmarécaux. Il adhère alors au club de Beuvry-la-Forêt, L'hirondelle rapide.
Des premiers pas...

Le siège de l'époque se situait au café Tréveil, à la limite des deux villages. En 1956, Georges Falempe en était le président et René Tréveille le régleur.

« À l'époque, on ne parlait que de concours de vitesse. Je mettais neuf pigeons au panier. J'amenais mes pigeons en moto et je retrouvais, Alexandre, Gaston, Fernand, sur place pour régler le constateur. Je me débrouillais bien tout comme Alexandre, Marcel Danna et surtout G. Falempe dans des concours qui allaient d'avril au 14 juillet dans trois catégories : jeunes, un an et vieux. »
...aux constateurs électroniques

Au décès de M. Durez, le siège du club a été transféré à la place de Beuvry. M. Guislain a succédé à M. Falempe puis c'est Yves Descamps qui a pris en main les destinées de l'association colombophile.

Le « jeu de pigeons » a bien évolué avoue l'ancien mineur : « Maintenant il n'est pas rare de voir des coulonneux enloger plus de 100 pigeons et puis il y a les constateurs électroniques. On ne gagne plus rien à jouer : moins de paris et moins de participants et la vie est chère... Les « coulonneux » disparaissent. Moi, je continue pour le plaisir de voir voler mes pigeons et parfois je ne rends même pas le constateur ! Je reste sur les concours de vitesse, là où j'ai souvent fait de beaux prix comme à Erre par le passé ou Clermont et Angerville plus récemment. » Paul Lesieur n'a pas de projet particulier pour l'avenir. Il espère tout simplement continuer à jouer le plus longtemps possible et toujours à Beuvry, bien entendu.

La mue des pigeons terminée, notre médaillé préparera en décembre les accouplements pour la saison 2011.

D'ici là le nettoyage, les soins et le jardinage avec son fils Yves occuperont ses journées. •
 
 
>>Masquer les commentaires [1]
 
 
 
Commentaire n°1/1 :: replica u boat
 
 
Remonter Posté le 04/09/2012 par

 
Sometimes corum replica watches corum replica watches , Colorado wedding photographer faces problems because it uses photojournalistic style of photography they do not take snapshots OM3018_4720.jpg . But both photojournalistic wedding photography and candid photography. replica rolex replica rolex ebel replica ebel replica sarcar replica sarcar replica Because of this wedding photographer Colorado practiced creative shots oris replica watches oris replica watches replica rolex watches replica rolex watches .
 
avatar