Re: journée portes ouvertes

C'est vrai que vous avez fait avancer un tas de choses en très peu de temps.
mais pour ça il faut une équipe solide et comme tu l'écris si bien il faut faire passer l'intérêt de la colombophilie avant son propre nombril et c'est souvent là que le bas blaisse.

Pour certain quand il y a des choses importantes faire il faut commencer par attendre, mais quoi ils ne le savent pas eux même . . .

Il y a aussi ceux qui se trainent de telles casseroles au cul que quoi qu'ils fassent, ça remonte toujours à la surface et ça pourrit tout.

Et que dire des chefaillons qui disent à tout le monde qu'il faut de la concertation et dont tu apprends qu'ils passent leur temps à prendre des décisions sans demander l'avis de leur C.A., l'A.G. j'en parle même pas ils ne veulent même pas en entendre parler.

Le soucis avec certaines locomotives, c'est quelles se croient tellement investies d'une mission divine que plus rien ne les touchent . . .
Il m'a été répondu un jour que je ne recevais pas de réponse à mes questions, car le président à qui je les posait se disait au dessus de tout cela . . .
Je pense justement que certain sont tellement au dessus de certaines considérations associatives qu'ils en oublient l'essence même du mot ! Association, être plusieurs .
A moins que comme certain roi ils parlent d'eux à la première personne du pluriel.

Mais ce qui est le plus triste, c'est une fois de plus tout ce temps perdu avec cette connerie franco française du chefaillon et de ces moutons . . . et les dogmes mis en place depuis des années qui expliquent aux wagons, qu'il n'y a qu'une seule voix de chemin de fer . . .

C'est ça qui est aussi grave . . .


Sujet écrit par yann le vendredi 14 août 2015 à 01:49

[ Imprimer ] - [ Fermer la fenêtre ]