Re: journée portes ouvertes

Pour moi la première question à se poser serait de savoir combien d'entre nous veulent réellement faire quelque chose ?
Combien y en a t'ils qui se bougent réellement ? Que font ils ? le veulent ils ?
Le national il peut bien vouloir apporter son aide ou pas, si en bas très peu de personnes se bougent, il va certainement pas faire quoi que ce soit.

Perso j'ai demandé au groupement et au fédéral de produire de grandes photocopies de documents concernant la colombophilies, photos, textes, etc. pour lors de stand durant les forums, dans des écoles, aucune réponses en retour des deux côtés alors le national . . .

Certain font des lâchers de mariages, des lâchers de commémoration, des stands sur les foires, etc . . . ça rapporte quoi ?

Pour moi peut être 1 colombophile pour 1 000 évènements . . .

Il est clair que nous devons nous bouger, mais actuellement je serais curieux de faire un VRAI sondage de combien de gars par société font quelque chose, mais je veux dire réellement !
Et là on va s'apercevoir que la très grande majorité, c'est . . . du moment que le camion prend mes pigeons pour pas trop cher, le reste je m'en B............... je veux zéro contraintes.

Le plus gros soucis aujourd'hui est là ZERO CONTRAINTES ! tu fais comment pour être colombophile avec Zéro contraintes ?
Mise à part un one loft où tu engages des jeunes que tu n'élèves pas chez toi. Mais que tu fait convoyer directement au on loft.
Si en plus tu trouves un sponsor, c'est gratos . . .

Bein moi c'est pas comme ça que je vois la colombophilie, mais trainer des boulets, au bout d'un moment . . .

Quand tu vois que déjà acheter des graines en commun c'est la crois et la bannière . . . ça laisse penseur.

De toute façon beaucoup d'asso sont des rassemblements d'individualistes et ça en reste là une fois le dépouillement terminé.



Sujet écrit par yann le jeudi 13 août 2015 à 09:49

[ Imprimer ] - [ Fermer la fenêtre ]