Re: Information sur le grit

Bonjour,

Ce qu'il faut savoir :

---

Les électrolytes, au même titre que d'autres minéraux, sont indispensables au bon fonctionnement de l'organisme. Parmi ceux-ci, le sodium a une importance toute particulière car il est présent en très faible quantité dans les graines. De ce fait, les carences sont fréquentes, en particulier, lors de l’élevage des jeunes et lors de diarrhée, périodes au cours desquelles les besoins en électrolytes augmentent.

Lors de carence les pigeons ont un comportement alimentaire perturbé. Ils volent dans vos pied quand vous distribuez du grit même s’il en reste encore dans les mangeoire. Ils peuvent avoir une "fringale" de grit, brique rouge, sel, engrais, lichens,... avec risque majeur d'intoxication. Ils picorent le sol, le sable et les fientes qui s’y trouvent mêlées avec aggravation du risque parasitaire. Ils vont « au champ » ou dans la terre du jardin, le
gazon, le tas de sable,… Parfois, les pigeons se reportent sur l'eau avec une consommation doublée voire triplée. Bien entendu, les fientes sont alors très liquides (tortillon au milieu d'une flaque).


La carence en sel se traduit par une perte d'appétit pour les graines (avec gaspillage de certaines graines), et à l’inverse par une forte consommation de grit, pierre rouge, bloc,…de l'amaigrissement, des troubles de la reproduction, un refus de nourrir les jeunes par absence de lait de jabot, des fientes très liquides, un parasitisme intestinal difficile à maîtriser et parfois par la mort brutale de pigeons adultes par arrêt cardiaque –en particulier en cours d’élevage de jeunes -. Sur les pigeons voyageurs, parfois le seul signe observé est une perte anormale en concours ou simplement une baisse de performance.

Les graines sont peu pourvues en sodium, il est néanmoins assez simple d’en apporter dans l’alimentation sous forme de sel de cuisine (= Chlorure de sodium): les pigeons doivent pouvoir disposer de sel en permanence.

Les "Bloc-Sel" sont souvent peu pourvus en sel (2 à 4 % soit 1-2 % de Sodium qui est l'élément du sel qui nous intéresse). Ils ne conviennent pas pour corriger une carence. Vous pouvez saler le grit ou les coquilles d'huîtres à raison de 2 cuillères à soupe de sel (gros ou fin) par kg. Pour « recharger » rapidement les pigeons en électrolytes, vous pouvez saler l'eau à raison d'une cuillère à café par litre pendant 1 semaine ou mieux, utilisez ORNILYTE qui contient en plus du sodium divers éléments (autres électrolytes, anti acides,…) nécessaires à la bonne élaboration du lait de jabot.
Quand la carence est corrigée : << ET SEULEMENT, ALORS >>
pour éviter tout risque d’intoxication par le sel, vous pouvez laisser le sel à libre disposition des pigeons dans une petite mangeoire.




Sujet écrit par m33 le jeudi 10 décembre 2020 à 17:03

[ Imprimer ] - [ Fermer la fenêtre ]