Re: colombophilie et alertes ROUGE.

"veiller à ce que la température ne dépasse les 30° à l'intérieur du camion pendant le transport, en sachant que pour les concours de Vitesse et Demi Fond, les camions roulent la nuit,"

C'est la phrase complète. #boing#

La fédération n'est pas responsable des agissements des individus. A chacun de prendre ses responsabilités. Sinon, dans un avenir très très proche, certains s'en chargeront et ça ne sera pas à notre avantage.

Pour info, dans notre groupement, nous devions être à Brive samedi dernier ( 540 km ). Le concours a été supprimé, ce qui fait que 100% de nos pigeons sont toujours là et en bonne forme physique pour continuer la saison. Ce qui bien sur fait des mécontents chez nous, certains trouvant regrettable l'annulation du concours. A l'évidence, ces mêmes personnes auraient été les premières mécontentes si le concours avait eu lieu et c'était avéré être une catastrophe. Bref, rien de neuf sous le soleil, les français aiment grogner et tout remettre en question.....sauf eux! :yes:



Réponse ci-dessus posté le jeudi 04 juillet 2019 : 10:18




Citation de m33 :
Bonjour,



Est-ce bien sérieux ? Quand il fait des températures extérieures supérieures à +35° C.....On sait que sous les bâches et en plein soleil ,même camion vide il est impossible de garantir 30° C......Alors que dit la Fédération ?



La fédération parle des températures en cours de transport, donc camion roulant.
Après, il faut connaitre le mécanisme de thermorégulation des oiseaux. Ce sont des homéothermes ( température corporelle constante ) sans thermorégulation ( ils ne transpirent pas ).
Les pertes de températures se font par conduction ( transfert de température de solide à solide ), convection ( transfert de température de solide à gazeux ) et rayonnement ( infrarouge à travers le vide ).
Quand ces pertes ne suffisent pas à maintenir la température corporelle, l'excédent de chaleur est évacué par la respiration. L'oiseau rejette de l'eau elle même chargée en calories.

Ce qui compte pour la gestion du confort thermique, ce n'est pas juste la température mais le couple température-hygrométrie.

35° avec une hygrométrie faible, pas de problème , 30° avec hygrométrie forte, gros problème.

En roulant, cela génère une circulation d'air au niveau des animaux ( pertes par convection ), un abaissement du taux d'hygrométrie et une oxygénation.

A l'arrêt, plus de perte par convection, un taux d'hygrométrie qui monte au fur et à mesure que les oiseaux rejettent de l'eau et un air qui s'appauvrit en oxygène.

Conséquences pour les oiseaux : avec un taux hygro élevé, ils ne peuvent rejeter beaucoup d'eau par la respiration. Pour compenser, ils accélèrent le rythme respiratoire. Du coup, les échangent O2-Co2 n'ont plus le temps de se faire correctement. cela entraine une acidose du sang et une mauvaise oxygénation des organes vitaux ( cerveau ). Les animaux tombent en somnolence puis meurt si cela se poursuit. Sans aller jusque là, pour nos oiseaux, cela engendre une forte déshydratation ( et on sait que chez l'humain 2% de déshydratation entrainent une baisse de 10% des performances ), l'acidification du sang pose également problème pour le travail musculaire nécessaire au vol de retour, et certainement aussi que les sens de l'orientation sont altérés. De plus, une fois la déshydratation commencée, il ne suffit pas de trouver de l'eau en cours de route pour repartir comme si de rien n'était. En fait, le concours est terminé pour beaucoup avant d'avoir commencé. Certainement aussi que les paniers du haut, bénéficiant du plus de chaleur et du moins d'oxygénation, sont les plus mal lotis.

Hormis des camions équipés de ventilation dynamique et de brumisation, pas facile de convoyer des concours à plusieurs jours de paniers. Mais ça, la fédération n'y est pour rien. A chaque amateur de prendre en compte les paramètres durée de transport, températures du jour et de la nuit, et de voir si l'engagement de ses pigeons est judicieux ou pas.


Sujet écrit par tof29 le jeudi 4 juillet 2019 à 10:51

[ Imprimer ] - [ Fermer la fenêtre ]