Re: Rapaces, prédateurs

bonjour
Ce que vous mentionnez, c'est une démarche purement individuelle, vous savez quoi?il est nettement plus simple pour le maire de vous interdire d'avoir des pigeons que d'arriver a autoriser l'abattage d'un rapace qui vient se servir chez vous. Je pense que cette affaire au même titre que les affaires de voisinage sont prises par le mauvais bout, et les colombophiles se sentent bien seuls, et doivent se demmerder tout seuls ou arrêter leur passion. Je ne dis pas que tous ces papiers ne servent a rien, je reconnais le travail qui a été fait, mais c'est nettement insuffisant face a la menace qui pèse sur de plus en plus de colombophiles. Il faut un mouvement global et pas seulement individuel.
C'est mon humble avis :)
Bonne journee


Sujet écrit par bapi le jeudi 26 avril 2018 à 09:43

[ Imprimer ] - [ Fermer la fenêtre ]