Re: Actions pour stopper la baisse des effectifs

Bonjour Victor, quand j'écris cela, je pense surtout au niveau des sociétés où les dirigeants font quand même du boulot. Je sais bien qu'à certains niveaux il existe quelques dirigeants qui se comportent de façon dictatoriale, mais ils sont une minorité.

Je te rejoint totalement André dans tes écrits. Oui les dirigeants de sociétés, de groupement et de fédé se donnent à fond. Le premier qui dirait le contraire serait à mon goût totalement à côté de la plaque. Mais il est tout de même inadmissible d'avoir à supporter des pressions avec l'appuis de dossier de la part de certain. Non ? Je me demande pourquoi certain acceptent ces manières d'un autre temps !

Au niveau des sociétés et même des groupements, les dirigeants ont beaucoup de mérite car ils doivent faire fonctionner leur association, organiser les concours, réunions, les remises des prix, trouver de l'argent etc...

Oui ils ont du mérite, c'est indéniable. Cela donne t'il le droit à certain de s'auto proclamer Roi ? je ne le pense pas. Pourquoi celui ou celle qui a une idée, qu'eux n'ont pas eu se fait démonter sans cesse ? Peut être parce qu'il dit tout haut ce que bon nombre ont peur de dire tout haut . . .

Ce travail qui est un plaisir quand on est passionné devient une corvée si tu n'es pas aidé.

C'est totalement vrai, mais parfois tu veux aider ou apporter une nouvelle idée et tu te fait pourrir, on fait comment dans ce cas là ?

Tu vas voir lors des élections en fin d'année, je suis persuadé que les candidats ne vont pas se précipiter car il y a souvent plus d'inconvénients que de satisfactions à être dirigeant.

Donc tu ne fais pas partie du groupe de dirigeants qui dit ''je vais téléphoner aux personnes que je crois de confiances et pas aux autres . . . en plein CA . . . le gars qui fait parti du CA et qui reçoit pas de coup de fil, c'est quoi : un incompétent, un gars à qui on peut pas faire confiance ? Comment peut on dire ça devant tout le monde sans faire peser une sorte de chape de plomb. C'est aussi souvent le gars à qui on peut pas la raconter et qui te mettra facilement le nez dans tes contradictions qui n'est pas appelé. Mais au moins, si il est pas là, tu mènes ta barque tranquille. Mais tu passes à côté de la diversité et donc d'une évolution positive possible.

Pour exemple, j'arrête le poste de président de groupement cette année après 3 mandats, très difficile de trouver un successeur! Comment va-ton faire en 2018 si pas de candidat? Par contre en société, comme je l'ai écrit plus haut, pas de problème. Le bénévolat est de plus en plus difficile.

Hé bien nous après 3 années à entendre ''Je ne repart pas c'est fini, j'en veux plus, je ne supporte plus ça et j'en passe est des meilleures, hé bien bingo, ça repart pour 4 ans . . . Et tu entends je monte une équipe pour le fédéral, mais je n'en ferais pas partie . . . Tu comprends quoi à la dernière phrase ? Hé bien moi je comprend, je ne serais pas présent, mais je commanderais tout de même ! Si quelqu'un lit ça autrement je veux bien l'écouter . . .

Mais je suis très heureux, de lire que des hommes comme toi savent passer le flambeau. Et en plus je suis certain que si ce gars à besoin d'aide tu seras là, super


Sujet écrit par yann le jeudi 10 août 2017 à 13:49

[ Imprimer ] - [ Fermer la fenêtre ]