Bordeaux : 2500 pigeons voyageurs sauvés par les pompiers

SUD OUEST /
mini_190701102406545910.jpg

Les pigeons de compétition ont dû être ravitaillés par les pompiers de Bordeaux ©Cottereau Fabien





Les oiseaux étaient dans un camion en provenance d’Allemagne, mais la citerne d’eau était épuisée…



C’était une intervention inédite pour les pompiers bordelais. Dimanche matin ils ont été appelés, aux environs de 8 heures, pour répondre à une urgence vitale.

La routine serait-on tenté de dire. Sauf qu’il s’agissait de 2 500 pigeons enfermés dans un camion de transport. Et ces derniers ont bien failli mourir de soif. Le poids lourd était stationné au centre routier de Bordeaux Nord et avait embarqué sa cargaison en Allemagne, une place forte de la colombophilie en Europe.


Selon les premiers éléments, les oiseaux devaient être relâchés dans un endroit pour le moment indéterminé, mais quoi qu’il en soit en France.
1400 litres d’eau

Or la canicule qui s’est abattue sur l’hexagone cette semaine a empêché de procéder au dit lâcher. Ils sont donc restés dans le camion.

1400 litres d’eau

Mais il se trouve que les oiseaux, du fait de ce contretemps ont englouti toute l’eau des réservoirs disposés à cet effet. N’ayant d’autres recours pour sauver la précieuse cargaison, le conducteur s’est donc tourné vers les pompiers. Ils se sont aussitôt raccordés à une borne à incendie, et ont refait les niveaux en eau afin que les pigeons ne meurent pas assoiffés. Ce qui représente tout de même 1 400 litres. Le drame a été évité de justesse et les pigeons pourront patienter jusqu’à ce qu’ils recouvrent leur liberté.

Compte tenu des températures caniculaires, la Fédération Française de Colombophilie avait alerté depuis la semaine dernière sur son site internet des mesures à prendre pour transporter les oiseaux : diminution de la hauteur maximale, veiller à ce que les températures ne dépassent pas les 30 degrés, mais aussi « abreuver à volonté et régulièrement les pigeons ». « Nous insistons pour que ces mesures soient strictement suivies pour le bien-être de nos pigeons et pour assurer un bon retour de ceux-ci



Article écrit par François le lundi 1er juillet 2019 à 10:27

[ Imprimer ] - [ Fermer la fenêtre ]