Ces colombophiles s'occupent de sportifs de haut niveau

LA DEPECHE
mini_181127092635423140.jpg
L'exposition avicole qui s'est tenue récemment au Palais des congrès de Mazamet a connu son habituel succès même si les blocages des routes l'ont privée de quelques visiteurs supplémentaires. Mais il en fallait beaucoup plus pour décourager les exposants. Les pigeons occupaient entièrement la grande salle du palais des congrès. Le Club des colombophiles du Pays mazamétain était bien sûr présent à cette manifestation.


Une bonne occasion de faire la connaissance de ces passionnés, parmi lesquels Les «joueurs» de pigeons s'occupent de sportifs de haut niveau ! Bernard Guerrero, secrétaire du club et Jean François Casanova «joueur» de pigeon, et propriétaires chacun d'une soixantaine de pigeons. Ils cultivent «l'art d'élever et de dresser des pigeons voyageurs».

En fait ils s'occupent de «sportifs de haut niveau» !. Ces petits volatiles sont en effet capables de parcourir jusqu'à 800 kilomètres à la moyenne de 60 à 70 km/heure et même à 90km/heure si les vents sont favorables. Jean François Casanova est «joueur» de pigeons. C'est ainsi qu'on appelle les éleveurs qui participent à des concours. Il a remporté cette année le concours du «jeune pigeon de moins d'un an». «Je donne 30 grammes par jour et par pigeon d'un mélange de graines achetées chez un fournisseur spécialisé. Mais en période de concours l'alimentation est enrichie en vitamines». Et ils participent presque tous les dimanches à ces concours du mois d'avril jusqu'à la fin de l'été.


Article écrit par François le mardi 27 novembre 2018 à 09:29

[ Imprimer ] - [ Fermer la fenêtre ]